array(40) { ["id_wbposts"]=> string(3) "106" ["link"]=> string(143) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/post/bannie-du-ces-en-2019-lora-dicarlo-revient-avec-2-sextoys-en-2020.html?page_type=post" ["post_tags"]=> array(23) { [0]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "sextech" ["id_tag"]=> string(3) "680" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/sextech.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [1]=> array(3) { ["name"]=> string(3) "CES" ["id_tag"]=> string(3) "681" ["link"]=> string(97) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/ces.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [2]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "2020" ["id_tag"]=> string(3) "682" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/2020.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [3]=> array(3) { ["name"]=> string(9) "las vegas" ["id_tag"]=> string(3) "683" ["link"]=> string(103) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/las-vegas.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [4]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "award" ["id_tag"]=> string(3) "684" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/award.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [5]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "news" ["id_tag"]=> string(3) "477" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/news.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [6]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "actu" ["id_tag"]=> string(3) "497" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/actu.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [7]=> array(3) { ["name"]=> string(10) "actualité" ["id_tag"]=> string(3) "631" ["link"]=> string(103) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/actualite.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [8]=> array(3) { ["name"]=> string(12) "Lora DiCarlo" ["id_tag"]=> string(3) "685" ["link"]=> string(106) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/lora-dicarlo.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [9]=> array(3) { ["name"]=> string(12) "Lora Haddock" ["id_tag"]=> string(3) "686" ["link"]=> string(106) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/lora-haddock.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [10]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "sexisme" ["id_tag"]=> string(3) "579" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/sexisme.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [11]=> array(3) { ["name"]=> string(11) "technologie" ["id_tag"]=> string(3) "617" ["link"]=> string(105) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/technologie.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [12]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "salon" ["id_tag"]=> string(3) "687" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/salon.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [13]=> array(3) { ["name"]=> string(25) "Consumer Electronics Show" ["id_tag"]=> string(3) "688" ["link"]=> string(119) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/consumer-electronics-show.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [14]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "onda" ["id_tag"]=> string(3) "689" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/onda.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [15]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "baci" ["id_tag"]=> string(3) "690" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/baci.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [16]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "osé" ["id_tag"]=> string(3) "691" ["link"]=> string(97) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/ose.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [17]=> array(3) { ["name"]=> string(6) "sextoy" ["id_tag"]=> string(3) "115" ["link"]=> string(100) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/sextoy.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [18]=> array(3) { ["name"]=> string(9) "connecté" ["id_tag"]=> string(3) "692" ["link"]=> string(102) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/connecte.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [19]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "femme" ["id_tag"]=> string(3) "288" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/femme.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [20]=> array(3) { ["name"]=> string(6) "bannie" ["id_tag"]=> string(3) "693" ["link"]=> string(100) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/bannie.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [21]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "exclu" ["id_tag"]=> string(3) "694" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/exclu.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [22]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "prix" ["id_tag"]=> string(3) "695" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/prix.html?page_type=tag&subpage_type=post" } } ["post_author"]=> string(2) "11" ["post_author_arr"]=> array(3) { ["lastname"]=> string(16) "Praline & Priape" ["firstname"]=> string(6) "Roxane" ["picture"]=> string(57) "//profile.prestashop.com/roxane%40pralineetpriape.com.jpg" } ["post_date"]=> string(19) "2020-01-07 09:10:00" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2020-01-15 17:11:09" ["post_parent"]=> string(1) "0" ["category_def"]=> string(3) "271" ["category_def_arr"]=> array(5) { ["id"]=> int(271) ["name"]=> string(4) "News" ["title"]=> string(0) "" ["link_rewrite"]=> string(4) "news" ["link"]=> string(108) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/category/news.html?subpage_type=post&page_type=category" } ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_format"]=> string(8) "standrad" ["post_img"]=> string(12) "ces-2020.png" ["post_img_small"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/small-ces-2020.png" ["post_img_home_blog"]=> string(48) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-ces-2020.png" ["post_img_medium"]=> string(45) "/modules/wbblog/views/img/medium-ces-2020.png" ["post_img_large"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/large-ces-2020.png" ["post_img_og_image"]=> string(47) "/modules/wbblog/views/img/og_image-ces-2020.png" ["post_img_square"]=> string(45) "/modules/wbblog/views/img/square-ces-2020.png" ["video"]=> string(0) "" ["video_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["audio"]=> string(0) "" ["audio_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["gallery"]=> string(0) "" ["gallery_lists"]=> array(1) { [0]=> array(7) { ["main"]=> string(26) "/modules/wbblog/views/img/" ["small"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/small-noimage.jpg" ["home_blog"]=> string(47) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-noimage.jpg" ["medium"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/medium-noimage.jpg" ["large"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/large-noimage.jpg" ["og_image"]=> string(46) "/modules/wbblog/views/img/og_image-noimage.jpg" ["square"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/square-noimage.jpg" } } ["related_products"]=> string(1) "0" ["comment_count"]=> string(3) "132" ["position"]=> string(2) "96" ["active"]=> string(1) "1" ["id_lang"]=> string(1) "1" ["post_title"]=> string(66) "Bannie du CES en 2019, Lora DiCarlo revient avec 2 sextoys en 2020" ["meta_title"]=> string(70) "CES: Bannie en 2019, cette startup revient en 2020 | Praline & Priape" ["meta_description"]=> string(158) "Exclue l'an passé, Lora DiCarlo ne se laisse pas faire et combat le sexisme en proposant 2 nouveaux sextoys pour le salon Consumer Electronics Show de 2020 !" ["meta_keyword"]=> string(182) "sextech,CES,2020,las vegas,award,news,actu,actualité,Lora DiCarlo,Lora Haddock,sexisme,technologie,salon, Consumer Electronics Show,onda,baci,osé,sextoy,connecté,bannie,exclu,prix" ["post_content"]=> string(5132) "

Bannie au Consumer Electronics Show (CES) de 2019, cette start-up revient cette année pour bouleverser les codes du marché. La startup Lora DiCarlo récidive et présente en 2020 deux nouveaux sextoys connectés au CES, le plus grand salon de l’innovation technologique, qui tient place à Las Vegas.

Si Las Vegas se fait pourtant connaître comme la ville de tous les pêchés, le salon CES lui, se montre très prude. L’an passé, sa représentante et femme d'affaire Lora Haddock y présente Osé, son sextoy connecté. Après avoir gagné le prix Robotics Innovation Award dudit salon, les gérants reprennent son titre près d’un mois plus tard. Récompense annulée, produit disqualifié. Si le CES prétend qu’il s’agissait d’une erreur de sélection de produit, Lora DiCarlo riposte et accuse le sexisme et le mépris de l’organisation.

Osé, le sextoy présenté, a été exclu du salon et qualifié de produit “profane” et “immoral” en 2019, pourtant c’est un produit innovant qui a formulé plus de 10.000 demandes depuis sa mise en vente, en novembre !

La marque finira par récupérer son prix, et par établir un dialogue avec le CES et le CTA (Consumer Technology Association) pour travailler ensemble à élargir la catégorie d’exposants, et pouvoir enfin parler SexTech sans se faire alpaguer pour “obscénité”.

Une affaire très médiatisée à l’époque, qui a value à la marque un engouement et un soutien des personnes indignées. Grâce à ce support massif, si tu en faisais partie, vous avez pu contribuer à faire du Consumer Electronics Show un évènement plus inclusif. Si la pornographie, en réalité virtuelle ou autre, n’est plus admise au salon, la SexTech rejoint enfin l’espace Bien-Être !

Depuis plusieurs années, des produits en rapport avec la sexualité étaient pourtant apparus au salon Tech, à ce moment là, ça leur en touchait une sans faire bouger l’autre, puisque le public était masculin. Cette polémique a fait ressortir le sexisme également tristement présent dans cet univers pourtant porteur d’innovation et d’évolution. Lora Haddock s’exprime à ce propos « Vous ne pouvez prétendre ne pas être biaisés si vous autorisez un robot sexuel pour les hommes mais pas un robot de massage focalisé sur le vagin pour obtenir des orgasmes ». En effet, le salon avait eu l’occasion de présenter des poupées sexuelles féminines aux dimensions hors normes, des dispositifs pour regarder de la pornographie en réalité virtuelle ou encore des strip-tease de robots. Seulement, dès lors que le produit est exclusivement pensé pour le plaisir sexuel féminin, il y a “une erreur de remise de prix” et le bien est vu comme indécent.

Cette année, la marque présente alors 2 nouveaux produits connectés : Onda et Baci. Ces deux lovetoys ont gagné le prix de l’innovation du CES 2020. Stimulation clitoridienne ou masseur de point G, ces deux artéfacts novateurs viennent chatouiller les esprits fermés et bannir le sexisme.

L’autonomie des femmes dans la SexTech est primordiale et se montre même évidente, dans des sociétés où le plaisir féminin apparaît comme une option, voire comme une immoralité. Les carcans autour de la sexualité féminine commencent à tomber et c’est un combat qui continue ! D’ailleurs, permettre aux femmes d’être autonomes économiquement parlant encense la parité entre les sexes. Si l’autonomisation économique des femmes est priorisée aux niveaux local, national et international, le rapport Mckinsey & Company assure une recette de 12 billions de dollars au PIB mondial d’ici 2025. Alors laissez donc Lora Haddock innover, vendre ses sextoys et faire jouir les femmes avec du silicone, des vibrations et beaucoup d’amour.

L’audace et la persévérance c’est se faire bannir, obtenir gain de cause, se repointer l’année d’après, et gagner un prix. Bravo Lora DiCarlo !

" ["post_excerpt"]=> string(138) "Alors exclue l'an passé, la startup ne se laisse pas faire et combat le sexisme en proposant 2 nouveaux sextoys pour le salon CES de 2020" ["link_rewrite"]=> string(65) "bannie-du-ces-en-2019-lora-dicarlo-revient-avec-2-sextoys-en-2020" ["id_shop"]=> string(1) "1" }
array(7) { ["nbposts"]=> string(2) "19" ["name"]=> string(4) "News" ["link_rewrite"]=> string(4) "news" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(10) "news-r.png" ["active"]=> string(1) "1" }
Le Mag P&P

Bannie du CES en 2019, Lora DiCarlo revient avec 2 sextoys en 2020

Bannie du CES en 2019, Lora DiCarlo revient avec 2 sextoys en 2020

Bannie au Consumer Electronics Show (CES) de 2019, cette start-up revient cette année pour bouleverser les codes du marché. La startup Lora DiCarlo récidive et présente en 2020 deux nouveaux sextoys connectés au CES, le plus grand salon de l’innovation technologique, qui tient place à Las Vegas.

Si Las Vegas se fait pourtant connaître comme la ville de tous les pêchés, le salon CES lui, se montre très prude. L’an passé, sa représentante et femme d'affaire Lora Haddock y présente Osé, son sextoy connecté. Après avoir gagné le prix Robotics Innovation Award dudit salon, les gérants reprennent son titre près d’un mois plus tard. Récompense annulée, produit disqualifié. Si le CES prétend qu’il s’agissait d’une erreur de sélection de produit, Lora DiCarlo riposte et accuse le sexisme et le mépris de l’organisation.

Osé, le sextoy présenté, a été exclu du salon et qualifié de produit “profane” et “immoral” en 2019, pourtant c’est un produit innovant qui a formulé plus de 10.000 demandes depuis sa mise en vente, en novembre !

La marque finira par récupérer son prix, et par établir un dialogue avec le CES et le CTA (Consumer Technology Association) pour travailler ensemble à élargir la catégorie d’exposants, et pouvoir enfin parler SexTech sans se faire alpaguer pour “obscénité”.

Une affaire très médiatisée à l’époque, qui a value à la marque un engouement et un soutien des personnes indignées. Grâce à ce support massif, si tu en faisais partie, vous avez pu contribuer à faire du Consumer Electronics Show un évènement plus inclusif. Si la pornographie, en réalité virtuelle ou autre, n’est plus admise au salon, la SexTech rejoint enfin l’espace Bien-Être !

Depuis plusieurs années, des produits en rapport avec la sexualité étaient pourtant apparus au salon Tech, à ce moment là, ça leur en touchait une sans faire bouger l’autre, puisque le public était masculin. Cette polémique a fait ressortir le sexisme également tristement présent dans cet univers pourtant porteur d’innovation et d’évolution. Lora Haddock s’exprime à ce propos « Vous ne pouvez prétendre ne pas être biaisés si vous autorisez un robot sexuel pour les hommes mais pas un robot de massage focalisé sur le vagin pour obtenir des orgasmes ». En effet, le salon avait eu l’occasion de présenter des poupées sexuelles féminines aux dimensions hors normes, des dispositifs pour regarder de la pornographie en réalité virtuelle ou encore des strip-tease de robots. Seulement, dès lors que le produit est exclusivement pensé pour le plaisir sexuel féminin, il y a “une erreur de remise de prix” et le bien est vu comme indécent.

Cette année, la marque présente alors 2 nouveaux produits connectés : Onda et Baci. Ces deux lovetoys ont gagné le prix de l’innovation du CES 2020. Stimulation clitoridienne ou masseur de point G, ces deux artéfacts novateurs viennent chatouiller les esprits fermés et bannir le sexisme.

L’autonomie des femmes dans la SexTech est primordiale et se montre même évidente, dans des sociétés où le plaisir féminin apparaît comme une option, voire comme une immoralité. Les carcans autour de la sexualité féminine commencent à tomber et c’est un combat qui continue ! D’ailleurs, permettre aux femmes d’être autonomes économiquement parlant encense la parité entre les sexes. Si l’autonomisation économique des femmes est priorisée aux niveaux local, national et international, le rapport Mckinsey & Company assure une recette de 12 billions de dollars au PIB mondial d’ici 2025. Alors laissez donc Lora Haddock innover, vendre ses sextoys et faire jouir les femmes avec du silicone, des vibrations et beaucoup d’amour.

L’audace et la persévérance c’est se faire bannir, obtenir gain de cause, se repointer l’année d’après, et gagner un prix. Bravo Lora DiCarlo !

Laissez un mot doux