array(40) { ["id_wbposts"]=> string(2) "59" ["link"]=> string(129) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/post/faire-l-amour-a-la-plage-le-fantasme-7-regles-en-or.html?page_type=post" ["post_tags"]=> array(14) { [0]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "plage" ["id_tag"]=> string(3) "452" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/plage.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [1]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "été" ["id_tag"]=> string(3) "453" ["link"]=> string(97) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/ete.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [2]=> array(3) { ["name"]=> string(3) "mer" ["id_tag"]=> string(3) "454" ["link"]=> string(97) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/mer.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [3]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "sable" ["id_tag"]=> string(3) "455" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/sable.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [4]=> array(3) { ["name"]=> string(9) "naturiste" ["id_tag"]=> string(3) "456" ["link"]=> string(103) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/naturiste.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [5]=> array(3) { ["name"]=> string(13) "faire l'amour" ["id_tag"]=> string(3) "457" ["link"]=> string(107) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/faire-l-amour.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [6]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "sexe" ["id_tag"]=> string(2) "34" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/sexe.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [7]=> array(3) { ["name"]=> string(8) "hygiène" ["id_tag"]=> string(3) "399" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/hygiene.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [8]=> array(3) { ["name"]=> string(6) "couple" ["id_tag"]=> string(3) "357" ["link"]=> string(100) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/couple.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [9]=> array(3) { ["name"]=> string(10) "protection" ["id_tag"]=> string(3) "458" ["link"]=> string(104) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/protection.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [10]=> array(3) { ["name"]=> string(6) "soleil" ["id_tag"]=> string(3) "459" ["link"]=> string(100) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/soleil.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [11]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "conseil" ["id_tag"]=> string(3) "404" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/conseil.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [12]=> array(3) { ["name"]=> string(3) "top" ["id_tag"]=> string(3) "446" ["link"]=> string(97) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/top.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [13]=> array(3) { ["name"]=> string(15) "maillot de bain" ["id_tag"]=> string(3) "460" ["link"]=> string(109) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/maillot-de-bain.html?page_type=tag&subpage_type=post" } } ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_author_arr"]=> array(3) { ["lastname"]=> string(16) "Praline & Priape" ["firstname"]=> string(6) "Elodie" ["picture"]=> string(56) "//profile.prestashop.com/elodie.vermast%40hotmail.fr.jpg" } ["post_date"]=> string(19) "2019-07-01 13:34:26" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-09-24 13:48:18" ["post_parent"]=> string(1) "0" ["category_def"]=> string(3) "128" ["category_def_arr"]=> array(5) { ["id"]=> int(128) ["name"]=> string(11) "Petits tips" ["title"]=> string(0) "" ["link_rewrite"]=> string(11) "petits-tips" ["link"]=> string(115) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/category/petits-tips.html?subpage_type=post&page_type=category" } ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_format"]=> string(8) "standrad" ["post_img"]=> string(37) "pedro-lastra-br-xdb9ke0q-unsplash.png" ["post_img_small"]=> string(69) "/modules/wbblog/views/img/small-pedro-lastra-br-xdb9ke0q-unsplash.png" ["post_img_home_blog"]=> string(73) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-pedro-lastra-br-xdb9ke0q-unsplash.png" ["post_img_medium"]=> string(70) "/modules/wbblog/views/img/medium-pedro-lastra-br-xdb9ke0q-unsplash.png" ["post_img_large"]=> string(69) "/modules/wbblog/views/img/large-pedro-lastra-br-xdb9ke0q-unsplash.png" ["post_img_og_image"]=> string(72) "/modules/wbblog/views/img/og_image-pedro-lastra-br-xdb9ke0q-unsplash.png" ["post_img_square"]=> string(70) "/modules/wbblog/views/img/square-pedro-lastra-br-xdb9ke0q-unsplash.png" ["video"]=> string(0) "" ["video_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["audio"]=> string(0) "" ["audio_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["gallery"]=> string(0) "" ["gallery_lists"]=> array(1) { [0]=> array(7) { ["main"]=> string(26) "/modules/wbblog/views/img/" ["small"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/small-noimage.jpg" ["home_blog"]=> string(47) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-noimage.jpg" ["medium"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/medium-noimage.jpg" ["large"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/large-noimage.jpg" ["og_image"]=> string(46) "/modules/wbblog/views/img/og_image-noimage.jpg" ["square"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/square-noimage.jpg" } } ["related_products"]=> string(1) "0" ["comment_count"]=> string(3) "300" ["position"]=> string(2) "49" ["active"]=> string(1) "1" ["id_lang"]=> string(1) "1" ["post_title"]=> string(55) "Faire l'amour à la plage, le fantasme: 7 règles en or" ["meta_title"]=> string(68) "Faire l'amour à la plage: 7 conseils pour ne pas virer au cauchemar" ["meta_description"]=> string(0) "" ["meta_keyword"]=> string(0) "" ["post_content"]=> string(9256) "

Si plus d'1/3 personne se fait plaisir à la plage, c'est qu'il y a un truc à faire ! Alors pourquoi pas toi ? Faut se lancer et pas tout seul sinon c'est un peu glauque et pas sans conseils ! (ceux qui ont eu une sa(b)le expérience se reconnaîtront).

Vous allez rire mais vos principaux ennemis à la plage sont: le sable, l'eau de mer et le soleil. La plage quoi ! Mais ça reste un fantasme, alors que faire ? Évite la mycose en souvenir et suis mes conseils jeune padawan.

Règle n°1: avoir un partenaire de confiance

Bah voui, quelqu'un avec qui tu es en couple car impossible d'utiliser la capote avec le sable qui saboterait tout ou l'utilisation en mer. Alors comme je ne conseillerai certainement pas de faire ça avec un parfait inconnu sans protection, fais-le avec quelqu'un avec qui tu ne cours pas (trop) de risques en confiant ton abricot ou ta banane.

Oui le risque zéro n'existe pas, dédicace big brother dis bonjour à ta IST si tu ne fais pas attention.

Et pour les légendes urbaines: non il n'y a pas de MST qui trainent dans l'eau ou dans le sable et t'as quand même peu de chances de te piquer les fesses avec une seringue infectée qui trainerait, sacré manque de bol !

"

Règle n°2: choisir...en plein jour ou en pleine nuit ?

Sable ou galets, c'est pas franchement agréable sauf si la légère douleur constante t'excite et dans ce cas je te dis: régale toi ! Si tu veux éviter de côtoyer le mercurochrome, équipe toi d'une graaande serviette. La grande question qui vient tout de suite quand t'as ce petit fantasme coquinou qui habite ton esprit c'est de te décider: jour ou nuit ?

Chacun des deux a ses avantages et inconvénients (merci Captain Obvious !):

Le jour: pas simple car il y a beaucoup plus de risques d'être vu. C'est sympa car on voit ce qu'on fait c'est pas négligeable et c'est plus sécurisant aussi. Faire des galipettes en plein jour nourrit le goût du risque aussi.

La nuit: c'est romantique, il y a le mythe on parle beaucoup des bains de minuit tout nu non ? Après un coucher de soleil, quoi de mieux que de s'abandonner à ses pulsions ? C'est beaucoup plus discret mais par contre on se régale moins de la vue et il faut se concentrer sur ses autres sens. L'inconvénient ? Ça peut faire flipper, qui traine en pleine nuit dans ce coin désert ? Aha ! Personne ne sait, gare à tes fesses.

"/

Règle n°3: faire du sable un ennemi supportable

Pour un gommage façon papier de verre en interne, tapez 1 !

Gare aux brûlures comme dirait George Brassens ! Ah non, ce sont les gorilles, bref c'est la même. Eh oui, si tu n'es pas bien installé sur ta serviette, avec les va-et-vient et le poids de l'autre, ce sont tes fesses, tes mains ou tes genoux qui vont prendre ! Ça va faire mal et bonjour la biafine.

Idem quand tu malaxes l'autre passionnément, aie les mains propres ! C'est la mycose assurée et les irritations intimes. Si tu sens que ça gratte et que ça pique c'est foutu: tu as gagné un souvenir alors file à la pharmacie. Ce n'est rien de grave mais c'est désagréable et ça peut te gâcher le reste des vacances.

La clef ? avoir une petite bouteille d'eau à portée de main pour dégager les terrains et être prêt à opérer.

"

Règle n°4: attention lubrification et eau salée

"Les poissons baisent dedans" comme dirait Renaud, alors pourquoi pas nous ?

La lubrification ne fait pas bon ménage avec l'eau salée, alors il pourrait être difficile de glisser la saucisse dans le donut, ou les doigts de fée dans l'abricot: t'as compris.

Effectivement, vous aurez beau être terriblement excités par la situation et votre partenaire, ça peut ripper un peu et c'est la faute du sel dans l'eau.

Un petit conseil ? Évitez de forcer si vous sentez que ça coince, allez progressivement et si vous êtes prévoyants enduisez vos parties intimes de vaseline, histoire que ça glisse. C'est un corps gras qui ne coule pas, c'est ton frère d'arme dans cette galère, youpi !

"/

Règle n°5: avoir la tenue et l'équipement adéquat

Joue là discrétos en maillot de bain ou en jupette ou avec le short de bain à scratch, sisi on connait.

On résume, pour réaliser ce fantasme de faire l'amour à la plage il te faut:

  • Une serviette géante: ça te permet de faire tes bêtises en te sentant presque comme dans un lit;
  • Une bouteille d'eau: pour préparer tes instruments de plaisir et te rincer;
  • Un maillot de bain qui glisse facilement, se scratche ou se détache;
  • Une tenue légère si tu la portes pendant le crime;
  • De la vaseline au cas où tmtc;
  • Un partenaire de confiance (tu vas pas te pogner tout seul);
  • Une crème apaisante en cas d'irritation.

Et tout ça, ça fait de putains de souvenirs ! Tu ne regarderas plus les dunes comme avant.

"

Règle n°6: attention à l'amende !

Attention à bien vous planquer, parce que l'amende pan-pan-cul-nu ça pique !

Faire l'amour dans un lieu public est considéré comme de l'exhibition sexuelle. Eh oui, quand on nous voit, c'est un peu le principe et ce qui pique (en plus de la honte et des gens qu'on peut choquer) c'est l'amende: 15 000 euros ! C'est pas ce qu'on avait prévu pour les vacances il faut l'avouer.

Donc c'est parti pour la mission commando, il faut être discret (même si l'exhib a son côté excitant), ne pas imposer son imitation du petit lapin sauteur aux autres et ne pas choquer les enfants qui font des châteaux de sable. En vous remerciant. Et puis, le faire au coucher du soleil c'est sacrément romantique et pas de coup de soleil sur la raie des fesses.

"

Règle n°7: Prendre son pied !

"

Allez, après tous ce cours et ces petits tips sympas, passons à l'action ! Ne faites pas l'impasse sur les préliminaires, il y a des tas de choses à faire super excitantes. Faites monter la température autant que sous le soleil tout en discrétion. D'ailleurs, l'étalage de crème c'est un bon prélude.

Des baisers langoureux avec la promesse de grimper aux dunes (oui pas au rideau on est à la plage je te rappelle), mettre la main au panier et faire vibrer l'autre comme le dernier sextoy en mode puissance maximale, bref, tu vois le tableau ?

Côté position, pas de marathon ou de danse du paon, on reste tranquille et on fait du pratique.

Si c'est dans l'eau, on est plus libre des mouvements (sauf si on est dans une mer transparente, t'es mal barré): frotti, frotta, les jambes autour de l'autre, collé-serré intense ou en apnée si t'es motivé. Côté bruit, encore plus libre si c'est la nuit et avec le bruit des vagues, t'es couvert (d'ailleurs l'eau transparente n'est plus un problème !)

Si c'est sur le sable, essaie de te cacher dans les dunes (attention y'a parfois des petits voyeurs qui trainent). Il faut rester sur la serviette et éviter le contact avec le sable, alors vérifie tes mains ! Pour les positions c'est plus limitant, en cuillère c'est intense et assez discret, en missionnaire c'est vraiment cool mais côté va et viens, on se la joue tempo Marvin Gaye ok ? Sinon t'es grillé !

Allez, bonnes vacances !

Crédits: pedro lastra by unsplash, giphy.

" ["post_excerpt"]=> string(225) "Vous allez rire mais vos principaux ennemis à la plage sont: le sable, l'eau de mer et le soleil. La plage quoi ! Mais ça reste un fantasme, alors que faire ? Évite la mycose en souvenir et suis mes conseils jeune pada-wan" ["link_rewrite"]=> string(51) "faire-l-amour-a-la-plage-le-fantasme-7-regles-en-or" ["id_shop"]=> string(1) "1" }
array(7) { ["nbposts"]=> string(2) "16" ["name"]=> string(11) "Petits tips" ["link_rewrite"]=> string(11) "petits-tips" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(10) "tips-r.png" ["active"]=> string(1) "1" }
Le Mag P&P

Faire l'amour à la plage, le fantasme: 7 règles en or

Faire l'amour à la plage, le fantasme: 7 règles en or

Si plus d'1/3 personne se fait plaisir à la plage, c'est qu'il y a un truc à faire ! Alors pourquoi pas toi ? Faut se lancer et pas tout seul sinon c'est un peu glauque et pas sans conseils ! (ceux qui ont eu une sa(b)le expérience se reconnaîtront).

Vous allez rire mais vos principaux ennemis à la plage sont: le sable, l'eau de mer et le soleil. La plage quoi ! Mais ça reste un fantasme, alors que faire ? Évite la mycose en souvenir et suis mes conseils jeune padawan.

Règle n°1: avoir un partenaire de confiance

Bah voui, quelqu'un avec qui tu es en couple car impossible d'utiliser la capote avec le sable qui saboterait tout ou l'utilisation en mer. Alors comme je ne conseillerai certainement pas de faire ça avec un parfait inconnu sans protection, fais-le avec quelqu'un avec qui tu ne cours pas (trop) de risques en confiant ton abricot ou ta banane.

Oui le risque zéro n'existe pas, dédicace big brother dis bonjour à ta IST si tu ne fais pas attention.

Et pour les légendes urbaines: non il n'y a pas de MST qui trainent dans l'eau ou dans le sable et t'as quand même peu de chances de te piquer les fesses avec une seringue infectée qui trainerait, sacré manque de bol !

"

Règle n°2: choisir...en plein jour ou en pleine nuit ?

Sable ou galets, c'est pas franchement agréable sauf si la légère douleur constante t'excite et dans ce cas je te dis: régale toi ! Si tu veux éviter de côtoyer le mercurochrome, équipe toi d'une graaande serviette. La grande question qui vient tout de suite quand t'as ce petit fantasme coquinou qui habite ton esprit c'est de te décider: jour ou nuit ?

Chacun des deux a ses avantages et inconvénients (merci Captain Obvious !):

Le jour: pas simple car il y a beaucoup plus de risques d'être vu. C'est sympa car on voit ce qu'on fait c'est pas négligeable et c'est plus sécurisant aussi. Faire des galipettes en plein jour nourrit le goût du risque aussi.

La nuit: c'est romantique, il y a le mythe on parle beaucoup des bains de minuit tout nu non ? Après un coucher de soleil, quoi de mieux que de s'abandonner à ses pulsions ? C'est beaucoup plus discret mais par contre on se régale moins de la vue et il faut se concentrer sur ses autres sens. L'inconvénient ? Ça peut faire flipper, qui traine en pleine nuit dans ce coin désert ? Aha ! Personne ne sait, gare à tes fesses.

"/

Règle n°3: faire du sable un ennemi supportable

Pour un gommage façon papier de verre en interne, tapez 1 !

Gare aux brûlures comme dirait George Brassens ! Ah non, ce sont les gorilles, bref c'est la même. Eh oui, si tu n'es pas bien installé sur ta serviette, avec les va-et-vient et le poids de l'autre, ce sont tes fesses, tes mains ou tes genoux qui vont prendre ! Ça va faire mal et bonjour la biafine.

Idem quand tu malaxes l'autre passionnément, aie les mains propres ! C'est la mycose assurée et les irritations intimes. Si tu sens que ça gratte et que ça pique c'est foutu: tu as gagné un souvenir alors file à la pharmacie. Ce n'est rien de grave mais c'est désagréable et ça peut te gâcher le reste des vacances.

La clef ? avoir une petite bouteille d'eau à portée de main pour dégager les terrains et être prêt à opérer.

"

Règle n°4: attention lubrification et eau salée

"Les poissons baisent dedans" comme dirait Renaud, alors pourquoi pas nous ?

La lubrification ne fait pas bon ménage avec l'eau salée, alors il pourrait être difficile de glisser la saucisse dans le donut, ou les doigts de fée dans l'abricot: t'as compris.

Effectivement, vous aurez beau être terriblement excités par la situation et votre partenaire, ça peut ripper un peu et c'est la faute du sel dans l'eau.

Un petit conseil ? Évitez de forcer si vous sentez que ça coince, allez progressivement et si vous êtes prévoyants enduisez vos parties intimes de vaseline, histoire que ça glisse. C'est un corps gras qui ne coule pas, c'est ton frère d'arme dans cette galère, youpi !

"/

Règle n°5: avoir la tenue et l'équipement adéquat

Joue là discrétos en maillot de bain ou en jupette ou avec le short de bain à scratch, sisi on connait.

On résume, pour réaliser ce fantasme de faire l'amour à la plage il te faut:

  • Une serviette géante: ça te permet de faire tes bêtises en te sentant presque comme dans un lit;
  • Une bouteille d'eau: pour préparer tes instruments de plaisir et te rincer;
  • Un maillot de bain qui glisse facilement, se scratche ou se détache;
  • Une tenue légère si tu la portes pendant le crime;
  • De la vaseline au cas où tmtc;
  • Un partenaire de confiance (tu vas pas te pogner tout seul);
  • Une crème apaisante en cas d'irritation.

Et tout ça, ça fait de putains de souvenirs ! Tu ne regarderas plus les dunes comme avant.

"

Règle n°6: attention à l'amende !

Attention à bien vous planquer, parce que l'amende pan-pan-cul-nu ça pique !

Faire l'amour dans un lieu public est considéré comme de l'exhibition sexuelle. Eh oui, quand on nous voit, c'est un peu le principe et ce qui pique (en plus de la honte et des gens qu'on peut choquer) c'est l'amende: 15 000 euros ! C'est pas ce qu'on avait prévu pour les vacances il faut l'avouer.

Donc c'est parti pour la mission commando, il faut être discret (même si l'exhib a son côté excitant), ne pas imposer son imitation du petit lapin sauteur aux autres et ne pas choquer les enfants qui font des châteaux de sable. En vous remerciant. Et puis, le faire au coucher du soleil c'est sacrément romantique et pas de coup de soleil sur la raie des fesses.

"

Règle n°7: Prendre son pied !

"

Allez, après tous ce cours et ces petits tips sympas, passons à l'action ! Ne faites pas l'impasse sur les préliminaires, il y a des tas de choses à faire super excitantes. Faites monter la température autant que sous le soleil tout en discrétion. D'ailleurs, l'étalage de crème c'est un bon prélude.

Des baisers langoureux avec la promesse de grimper aux dunes (oui pas au rideau on est à la plage je te rappelle), mettre la main au panier et faire vibrer l'autre comme le dernier sextoy en mode puissance maximale, bref, tu vois le tableau ?

Côté position, pas de marathon ou de danse du paon, on reste tranquille et on fait du pratique.

Si c'est dans l'eau, on est plus libre des mouvements (sauf si on est dans une mer transparente, t'es mal barré): frotti, frotta, les jambes autour de l'autre, collé-serré intense ou en apnée si t'es motivé. Côté bruit, encore plus libre si c'est la nuit et avec le bruit des vagues, t'es couvert (d'ailleurs l'eau transparente n'est plus un problème !)

Si c'est sur le sable, essaie de te cacher dans les dunes (attention y'a parfois des petits voyeurs qui trainent). Il faut rester sur la serviette et éviter le contact avec le sable, alors vérifie tes mains ! Pour les positions c'est plus limitant, en cuillère c'est intense et assez discret, en missionnaire c'est vraiment cool mais côté va et viens, on se la joue tempo Marvin Gaye ok ? Sinon t'es grillé !

Allez, bonnes vacances !

Crédits: pedro lastra by unsplash, giphy.

Laissez un mot doux