Halloween & sexe: 10 films érotico-gore pour une nuit mémorable !

Halloween & sexe: 10 films érotico-gore pour une nuit mémorable !

Halloween arrive à grands pas et l’on sait tous qu’il n’est pas réservé qu’aux enfants. Seulement, quel programme choisir ? Une soirée déguisée ? Faire la chasse aux bonbons avec ses petits ? Et si on revenait aux bons vieux classiques ?

Rien de telle qu’une bonne soirée voire nuit blanche à se passer des films d’horreur en manger des popcorn ! Parce que érotisme et Halloween font bon ménage, voici une sélection de nos meilleures trouvailles de films mêlant sexe et horreur sous toutes leurs formes. Enjoy !

One eyed monster (2008) : si vous le* voyez, il est déjà trop tard (*le pénis)

Vous aimez les films décalés de série Z complètement déjanté ? One Eyed Monster est fait pour vous ! Avec l’actrice X Veronica Hart et le célèbre réalisateur et acteur porno Ron Jeremy, il entre parfaitement dans le thème. L’histoire se déroule sur le tournage d’un film porno où une météore s’écrase sur le fameux Ron Jeremy. On ne vous en dévoile pas trop, sachez juste que toute l’intrigue est faite autour du pénis tueur ! J’en frissonne encore.

Conseil: à regarder absolument, ce film d’horreur avec un univers loufoque ne vous laissera pas indifférent.

La piel que habito (2011): le chef d’oeuvre d’un Frankenstein à la Almodovar 

Adapté d’un roman de l’écrivain français Thierry Jonquet, ce film espagnol est à couper le souffle. Antonio Banderas est ici un chirurgien esthétique reconnu qui cache de sacrés secrets. Un indice ? Il a créé une peau synthétique et se garde précieusement un cobaye dans son manoir, cela vous laisse matière à réfléchir. On ne peut trop en dire, l’intrigue est complexe, amour, désir, passion, vengeance et souffrance, un cocktail gagnant qui ne nous déçoit pas. 

Pourquoi on adore ? Tellement original, glauque et dérangeant, vous êtes tenu en haleine par les rebondissements et l’intrigue qui se dévoile au fil de l’histoire. A consommer sans modération !

Conseil: Evitez de le regarder avant un rendez vous pour vous faire botoxer, refaire le portrait ou de pimper un peu vos courbes. Certes, ce chirurgien est plus que séduisant mais il risque de rendre méfiant du bistouri. 

The neon demon (2016): une fantasmagorie horrifique de l’univers du mannequinat avec Keanu Reeves

Un film américano-dano-français (on va y arriver !) qui surprend et déstabilise. L’histoire aux abords classiques d’une jeune femme voulant devenir mannequin à Los Angeles. Oui, là comme ça on se dit que ça ne casse pas 3 pattes à un canard mais attendez. Les filles, jalouses, veulent par tous les moyens prendre la vedette, et c’est là que ça devient intéressant. Pourquoi ce film ? Aussi belle que nocive, l’actrice Ellie Fanning mêle horreur, diktat de beauté et morbide. Le sexe est présent dans ce film à l’érotisme palpable dans chaque scène. Le petit plus: Keanu Reeves !

Conseil: Le regarder avec ses amis en commentant chaque scène et chaque personnage entre deux parts de pizza.

Jennifer’s body (2009): quand la meilleure nuit de ta vie devient la dernière

L’incandescente Megan Fox joue ici le rôle d’une étudiante sexy et populaire qui a soif d’hommes. Cette “mante religieuse” nouvelle version ne laisse rien de ses proies sexuelles. Amanda Seyfried, son acolyte discrète voit clair dans son jeu. Possédée par un démon, elle fait des ravages et l’univers mêlant horreur et scènes sexys avec la femme dominante et séduisante est agréable. C’est un film d’horreur qui se regarde un soir d’Halloween avec des scènes sanglantes comme on les aime et qui ne se prend pas vraiment au sérieux. 

Conseil: à regarder en premier dans votre série, un film léger pour se mettre en jambe.

Teeth (2007): tiens, mon vagin a des dents et il a faim !

Oui vous avez bien lu ! Nous avons été aussi surpris que vous en découvrant ce film qui vaut malgré tout le détour ne serait-ce que par l’originalité de son scénario mêlant horreur et sexe. Un comble et une pointe d’humour que l’on décèle. Une jeune femme, Dawn, qui prône l’abstinence et la chasteté avant le mariage, se découvre équipée d’un vagin à la dentition tenace ! Une sacrée arme de self défense, plus intransigeante que la ceinture de chasteté. Ne ratez pas ce film what the fuck !

Conseil: c’est une fiction, ne vous inquiétez pas, “it” ne mord pas.

Warm bodies (2013): jusqu’à ce que la mort nous sépare n’est plus valable, les asticots peut-être ?

Un virus a décimé une grande partie de la population, les survivants se cachent derrière les murs de béton tandis que les morts vivants les guettent pour se nourrir de leur chair. Scénario classique et sans saveur ? Que nenni ! C’est un véritable Roméo et Juliette des temps modernes avec l’amour impossible entre vivante et zombie. Un univers où l’amour (et la dégustation de cerveaux au passage) rend plus humain et vivant R (oui c’est son nom, peut-être un “R”oméo). Adaptation du roman Vivants d’Isaac Marion, il nous régale pour son romantisme latent dans un monde dévasté. Plus d’amour que de sexe pour cette trouvaille, un incontournable tout de même.

Pulsion (1980): quand fantasme, meurtre & transexuel font ménage à trois

Plus loin dans nos archives, un bon classique qui réunit une recette érotique appétissante. Sensualité, fantasmes et meurtres se succèdent pour une intrigue parfaite. Ce film audacieux et dérangeant ose le sexe sans détour, bestial et les frustrations qui en découlent. Vous y découvrirez une femme ne voulant pas laisser filer sa jeunesse passionnée, des scènes érotiques et sanglantes avec un inconnu, une femme dans un corps d’homme qui ne parvient à obtenir l’autorisation de son psychiatre pour changer de sexe.

Conseil: parfait pour se replonger au coeur des films d’horreur sexys des années 80.

Trouble every day (2001): quand l’envie de vous dévorer tout cru prend tout son sens

Peu de dialogues mais on ressent énormément en regardant ce film. Un opus fait de zombie et de vampirisme rendus étrangement sensuels. Trouble Every Day place l’érotisme au coeur du cannibalisme. Tout débute lors d’un voyage de noces à Paris dont l’homme souffre d’un mal qu’on découvre plus tard. Dans ce film érotico-gore nous retrouvons Béatrice Dalle, la jeune épouse attirante qui nous révèle sa nature nymphomane.

Conseil: c’est le seul film où l’on vous déconseillera de manger pendant la diffusion. 

Sexcrimes (1998):

Deux étudiantes terriblement sexys séduisent le prof de sport bien bâti. Trop dans le stéréotype ? Nous sommes d’accord ! Heureusement pour nous, ce thriller plus qu’érotique a plus d’un tour dans son sac. En résumé, deux c'est bien, trois c'est trop. Manipulations, sexe et duperies sont les maîtres mots de ce film. L’escroquerie du siècle prend place et on se laisse porter volontiers par l’intrigue et le désir que fait naître de nombreuses scènes. C’est un classique du genre à ne pas manquer même si, pour Halloween, il peut manquer d’effusions de sang.

Mademoiselle (2016): la perle sulfureuse dont votre culotte va se souvenir

Film coréen récompensé, je vous ai gardé le meilleur pour la fin ! Un thriller érotique aussi sexy qu’intelligent dont on ne décroche pas. Le contexte ? Cela se déroule dans les années 30 où Sookee est recrutée comme servante de la japonaise Hideko. Entre secrets, tyrannie et manipulations, ce film nous transporte et on ne peut en deviner le dénouement. Impossible de se lasser de ces presque 3 heures de film où la lecture de contes érotiques, la découverte de la sexualité et la perversion s’enchevêtrent divinement. Cruel et parfait pour un Halloween raffiné et espiègle.

Conseil: aller aux WC avant, vous n’aurez pas envie de mettre sur pause !

Et pour encore plus de frissons ...

Découvrez notre sélection BDSM

Tous les avis

Laissez un mot doux