La fête du slip : le sexe en festival chez Praline & Priape
array(40) { ["id_wbposts"]=> string(2) "50" ["link"]=> string(126) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/post/la-fete-du-slip-conseils-sur-le-sexe-en-festoche.html?page_type=post" ["post_tags"]=> array(13) { [0]=> array(3) { ["name"]=> string(8) "festival" ["id_tag"]=> string(3) "396" ["link"]=> string(102) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/festival.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [1]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "fête" ["id_tag"]=> string(3) "397" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/fete.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [2]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "tente" ["id_tag"]=> string(3) "398" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/tente.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [3]=> array(3) { ["name"]=> string(8) "hygiène" ["id_tag"]=> string(3) "399" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/hygiene.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [4]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "camping" ["id_tag"]=> string(3) "400" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/camping.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [5]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "sexe" ["id_tag"]=> string(2) "34" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/sexe.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [6]=> array(3) { ["name"]=> string(12) "préservatif" ["id_tag"]=> string(3) "265" ["link"]=> string(105) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/preservatif.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [7]=> array(3) { ["name"]=> string(9) "kamasutra" ["id_tag"]=> string(3) "401" ["link"]=> string(103) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/kamasutra.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [8]=> array(3) { ["name"]=> string(9) "festivals" ["id_tag"]=> string(3) "402" ["link"]=> string(103) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/festivals.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [9]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "concert" ["id_tag"]=> string(3) "403" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/concert.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [10]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "conseil" ["id_tag"]=> string(3) "404" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/conseil.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [11]=> array(3) { ["name"]=> string(11) "prévention" ["id_tag"]=> string(3) "405" ["link"]=> string(104) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/prevention.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [12]=> array(3) { ["name"]=> string(8) "position" ["id_tag"]=> string(3) "406" ["link"]=> string(102) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/position.html?page_type=tag&subpage_type=post" } } ["post_author"]=> string(2) "11" ["post_author_arr"]=> array(2) { ["lastname"]=> string(16) "Praline & Priape" ["firstname"]=> string(6) "Roxane" } ["post_date"]=> string(19) "2019-06-04 17:39:17" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-06-04 22:42:28" ["post_parent"]=> string(1) "0" ["category_def"]=> string(1) "0" ["category_def_arr"]=> array(5) { ["id"]=> NULL ["name"]=> NULL ["title"]=> NULL ["link_rewrite"]=> NULL ["link"]=> string(104) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/category/.html?subpage_type=post&page_type=category" } ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_format"]=> string(8) "standrad" ["post_img"]=> string(36) "aditya-chinchure-494048-unsplash.png" ["post_img_small"]=> string(68) "/modules/wbblog/views/img/small-aditya-chinchure-494048-unsplash.png" ["post_img_home_blog"]=> string(72) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-aditya-chinchure-494048-unsplash.png" ["post_img_medium"]=> string(69) "/modules/wbblog/views/img/medium-aditya-chinchure-494048-unsplash.png" ["post_img_large"]=> string(68) "/modules/wbblog/views/img/large-aditya-chinchure-494048-unsplash.png" ["post_img_og_image"]=> string(71) "/modules/wbblog/views/img/og_image-aditya-chinchure-494048-unsplash.png" ["post_img_square"]=> string(69) "/modules/wbblog/views/img/square-aditya-chinchure-494048-unsplash.png" ["video"]=> string(0) "" ["video_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["audio"]=> string(0) "" ["audio_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["gallery"]=> string(0) "" ["gallery_lists"]=> array(1) { [0]=> array(7) { ["main"]=> string(26) "/modules/wbblog/views/img/" ["small"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/small-noimage.jpg" ["home_blog"]=> string(47) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-noimage.jpg" ["medium"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/medium-noimage.jpg" ["large"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/large-noimage.jpg" ["og_image"]=> string(46) "/modules/wbblog/views/img/og_image-noimage.jpg" ["square"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/square-noimage.jpg" } } ["related_products"]=> string(1) "0" ["comment_count"]=> string(2) "69" ["position"]=> string(2) "40" ["active"]=> string(1) "1" ["id_lang"]=> string(1) "1" ["post_title"]=> string(51) "La fête du slip : conseils sur le sexe en festoche" ["meta_title"]=> string(60) "La fête du slip : le sexe en festival chez Praline & Priape" ["meta_description"]=> string(158) "T'as tes billets, ta tente et ton sac de couchage, t'es paré(e) pour 3 jours de concerts et autres festivités. Et maintenant sois opé pour pécho chez P&P." ["meta_keyword"]=> string(0) "" ["post_content"]=> string(11317) "

Les festivals en période estivale, autant pour les confirmé.es que pour les nouvelles recrues, on y va rarement que pour les concerts. Une chance sur 47 pour qu’ils te plaisent tous de toute façon, en plus ils commencent qu’en milieu voire fin d’aprem, alors autant se prévoir d’autres activités pour patienter…… Et récupérer.

Peu de chiffres sont disponibles en ce qui concernent les pratiques sexuelles en festival en France. Mais après tout, nos homologues belges, américains et anglais, sont faits de chairs, d’os, d’hormones et d’envies eux aussi, so take a look to les statistiques.

Chiffres et autres annonces,

En Angleterre, selon MSN UK sur 2000 personnes interrogées, si 45% des festivaliers vont côtoyer tentes, scènes et assassinat des tympans pour les concerts, les 55% restants y vont pour d’autres raisons. MAIS QU’Y A-T-IL D’AUTRE ALORS ? La drogue, l’alcool, l’esprit de la fête et le sexe. Dans tous les cas, tu le sais vite à la vue des stands de préventions, on t’y fournit gratos :

bouchons d’oreilles (means musique forte et voisins qui hurlent “apéros” à toute heure de la journée et de la nuit),

des carnets roule-ta-paille (means n’utilise pas le billet de 5 euros du mec qui vient de taper à côté de toi, et si tu saignes du nez va faire un tour à la Croix Rouge),

des alcootest (on sait que tu vas en prendre 15 pour te marrer une fois 3 bouteilles descendues, mais pense un peu à ceux/celles qui reprennent la voiture ensuite),

des capotes et du lubrifiant (means safe sex is great sex, porte du latex comme dirait Lil Wayne. Et le lub’ pour être sûr.e que ça craque pas), et une ribambelle de documentations sur les risques liés à tout ça, qui servira probablement de ton-cars pour les centaines de milliers de joints fumés pendant le séjour.

25% des interrogés déclarent avoir couché avec un.e inconnu.e lors de ce genre de festivités, ce qui passe devant les chiffres de consommation de drogue s’élevant à 21%, et de consommation abusive d’alcool de 20%.

Si l’on regarde chez les belges, sur 17.000 participants à l’enquête de Studio Brussel, 13.000 d’entre-eux ont pratiqués LE SEXE au sens large du terme, en festival (du bisou au coït, en passant par sexe oral et la masturbation mutuelle ou en solo).

10% ont fait leur première fois lors de ces festives zoccasions, quitte à ce que ce soit nul, autant ne pas s’en souvenir.

26% pratiquent tout ça entre amis, “copains comme cochon” dit-on.

36% avec un.e inconnu.e, d’ailleurs bon courage pour se souvenir de son prénom, si t’as au moins un vague souvenir de son visage, c’est le jackpot.

Et enfin 70% avec leur partenaire, parce que c’est quand même plus simple de se retrouver dans le sac de couchage de celui ou celle qui partage déjà ta tente.

Le chiffre de l’horreur : 28% indiquent qu’ils ne se protègent jamais avec une personne rencontrée sur place.

Ce qui se passe probablement dans la tête de ces quidams :

  • • “Oh, j’ai bu assez d’alcool pour saouler tous mes petits soldats, y en a pas un qui trouvera l’ovule, ils vont se crasher au premier tournant”
  • • “Oh, une tite faciale pour le petit dej et le tour est joué”
  • • “Oh, je sens déjà la crasse je vais pas ajouter une odeur de latex là-dessus”
  • • “Oh, on s'inquiètera demain”
  • • “Oh” (<- plus assez de neurones disponibles pour une pensée plus longue)

Ce qui devrait se passer dans la tête de ces quidams :

  • • 40% des 15 à 24 ans sont concernés par les Infections Sexuellement Transmissibles (VIH, syphilis, gonocoque et chlamydia) selon le Conseil National du Sida et des Hépatites Virales ALORS JE METS UNE PUTAIN DE CAPOTE.”

Voilà.

HOW TO : pratiquer le sexe

Jusqu’alors, tu prêchais peut-être la bonne parole du “se laver c’est tricher”, cependant, si tu comptes te secouer autrement que devant les scènes, va falloir garder un minimum d’hygiène.

En général des douches sont dispo sur place, prévois un maillot de bain et des tongues en plastique pour y aller, le sol est souvent peu praticable dans les zones d’eau et de personnes ivres. Même sans savon, un passage sous l’eau, ça décrasse la bête.

Si c’est vraiment la galère aux douches, les lingettes pour bébé et les lingettes intimes seront tes meilleures amies. Un coup sous les bras, sur le visage et entre les jambes et t’es frais.che comme un gardon ! (non) (mais tu colles plus, tu sens un peu meilleur et tu te sens mieux).

Change de t-shirt et de sous-vêtements chaque jour. Tes voisins de tente, tes potes, et ta probable conquête te remercient. Les filles, y a des pertes blanches qui traînent, et les mecs, sérieux… C’était pardonnable quand vous aviez 6 ans, et vous sentez pas meilleur. Et en plus, t’as sûrement dû uriner plusieurs fois sans pouvoir t’essuyer.

Dans ta tente, prévois des mouchoirs ou un rouleau de papier-toilette, t’en auras déjà besoin pour tes nécessités primaires, mais aussi pour nettoyer les fluides corporelles qui auraient débordés. Ce serait con de mettre tes orteils dans les spermatozoïdes froids de Jean-Charles en te rhabillant.

Garde ta tente un minimum dégagée, un genou qui tombe mal sur un décapsuleur, ou les doigts dans la conserve de maïs avant de les glisser dans sa culotte, c’est quand même moyen. Alors avant de décoller, mets toutes tes affaires à risque dans le même coin ! Place bien ton sac de couchage avant de décoller, rembourre ton sac de vêtements et couvre le d’une écharpe plus douce pour faire oreiller, ta conquête aura l’impression d’arriver dans un palace.

Fais le plein de préservatifs et de lubrifiants quand t’arrives au niveau des stands de prévention ! Ils sont là pour ça et ils sont gratuits. Mets-les dans un endroit qui ne subit pas trop de frictions, et gardes-en sur toi et dans ta tente.

Kamasutra du festoche

91% des rapports sexuels se passe dans une tente selon le rapport belge. Le manque d’espace ne permet pas une multitude de pratiques possibles (à moins que te faire griller par tout le camping ne vous pose pas de problème). Alors, on te fait un petit guide du kamasutra possible depuis ta Quechua.

Le sexe oral

Selon l’enquête de TickPick, 46,4% des festivaliers ont pratiqué du sexe oral avec une personne qu'ils venaient tout juste de rencontrer. Tu as plus de chances d’avoir une langue pour te chatouiller les muqueuses à 4h du matin, qu’un autre sexe. Alors rebelote : SOIS PROPRE STP. Ptit coup de lingette en scred avant de l’inviter dans ton antre.

En doggystyle / levrette

C’est la position en tête des chiffres. La tête du possesseur de pénis frôle discrètement le haut de la tente s’il est un peu grand, tandis que le partenaire à quatre pattes peut admirer de plus près la couleur de son habitat, sans se faire repérer.

Debout

Bon, ça arrive en seconde position, mais là c’est si t’as une tente à ciel ouvert. Ou que tu t’es excentré.e du camping pour trouver un arbre assez gros pour t’appuyer et te cacher. Loin des yeux des autres, près du cul de l’élu.e.

La cow girl

Bien pratique si la madame ne saute pas trop haut, elle permet au partenaire d’être allongé sans secouer la tente, et à celui ou celle du dessus, de gérer les va-et-vient en contrôlant la distance tête-plafond.

La masturbation mutuelle

Faire l’amour ne se résumant pas qu’à la pénétration, la masturbation vient te sauver la mise en toute discrétion. Pas besoin d’agiter le corps entier, il faudra trouver une position qui ne heurte pas les bords de la tente, et qui permet à l’autre d’agiter ses doigts, ses mains, ses bras, ses pieds, ses coudes, et tout ce qui te servira pour donner et recevoir du plaisir.

La masturbation en solo

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, et le fruit de ton choix n’étant pas sensible à ton charme d’ivrogne transpirant, tu restes ton/ta meilleur.e partenaire. Et si t’es prête à ramener tes jouets sur place, on a un rabbit qui vibre au son de la musique. Si, si, pour avoir le rythme dans la peau jusqu’au bout, on vous file des vibrations au tempo de votre tube pref. Aaaah imagine ton clito swinger sur du Caravan Palace… Si t’as pas d’ami, prend un rabbit rhythm.

Rappel : Avant de débarquer avec l’élu.e ou ton vibro, demande-toi si t’avais pas dit à Diana que tu l’hébergeais pour la nuit. Les treesome c’est bien, quand tout le monde est au courant et consentant.

Alors, passe du bon temps, lave toi, oublie pas de t’hydrater entre deux cuites, ne te drogue pas, ne bois pas trop, et protège-toi, saperlipopette.

Crédits: Aditya Chinchure from Unsplash

" ["post_excerpt"]=> string(158) "T'as tes billets, ta tente et ton sac de couchage, t'es paré(e) pour 3 jours de concerts et autres festivités. Et maintenant sois opé pour pécho chez P&P." ["link_rewrite"]=> string(48) "la-fete-du-slip-conseils-sur-le-sexe-en-festoche" ["id_shop"]=> string(1) "1" }
array(7) { [0]=> array(7) { ["nbposts"]=> string(1) "2" ["name"]=> string(14) "Tests produits" ["link_rewrite"]=> string(14) "tests-produits" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(11) "tests-r.png" ["active"]=> string(1) "1" } [1]=> array(7) { ["nbposts"]=> string(2) "10" ["name"]=> string(11) "Petits tips" ["link_rewrite"]=> string(11) "petits-tips" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(10) "tips-r.png" ["active"]=> string(1) "1" } [2]=> array(7) { ["nbposts"]=> string(1) "1" ["name"]=> string(16) "What the F*** ?!" ["link_rewrite"]=> string(3) "wtf" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(9) "wtf-r.png" ["active"]=> string(1) "1" } [3]=> array(7) { ["nbposts"]=> string(1) "1" ["name"]=> string(9) "Rencontre" ["link_rewrite"]=> string(9) "rencontre" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(15) "rencontre-r.png" ["active"]=> string(1) "1" } [4]=> array(7) { ["nbposts"]=> string(1) "2" ["name"]=> string(3) "DIY" ["link_rewrite"]=> string(3) "diy" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(9) "diy-r.png" ["active"]=> string(1) "1" } [5]=> array(7) { ["nbposts"]=> string(1) "4" ["name"]=> string(4) "News" ["link_rewrite"]=> string(4) "news" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(10) "news-r.png" ["active"]=> string(1) "1" } [6]=> array(7) { ["nbposts"]=> string(2) "13" ["name"]=> string(8) "Zoom sur" ["link_rewrite"]=> string(8) "zoom-sur" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(15) "rencontre-r.png" ["active"]=> string(1) "1" } }
Le Mag P&P

La fête du slip : conseils sur le sexe en festoche

La fête du slip : conseils sur le sexe en festoche

Les festivals en période estivale, autant pour les confirmé.es que pour les nouvelles recrues, on y va rarement que pour les concerts. Une chance sur 47 pour qu’ils te plaisent tous de toute façon, en plus ils commencent qu’en milieu voire fin d’aprem, alors autant se prévoir d’autres activités pour patienter…… Et récupérer.

Peu de chiffres sont disponibles en ce qui concernent les pratiques sexuelles en festival en France. Mais après tout, nos homologues belges, américains et anglais, sont faits de chairs, d’os, d’hormones et d’envies eux aussi, so take a look to les statistiques.

Chiffres et autres annonces,

En Angleterre, selon MSN UK sur 2000 personnes interrogées, si 45% des festivaliers vont côtoyer tentes, scènes et assassinat des tympans pour les concerts, les 55% restants y vont pour d’autres raisons. MAIS QU’Y A-T-IL D’AUTRE ALORS ? La drogue, l’alcool, l’esprit de la fête et le sexe. Dans tous les cas, tu le sais vite à la vue des stands de préventions, on t’y fournit gratos :

bouchons d’oreilles (means musique forte et voisins qui hurlent “apéros” à toute heure de la journée et de la nuit),

des carnets roule-ta-paille (means n’utilise pas le billet de 5 euros du mec qui vient de taper à côté de toi, et si tu saignes du nez va faire un tour à la Croix Rouge),

des alcootest (on sait que tu vas en prendre 15 pour te marrer une fois 3 bouteilles descendues, mais pense un peu à ceux/celles qui reprennent la voiture ensuite),

des capotes et du lubrifiant (means safe sex is great sex, porte du latex comme dirait Lil Wayne. Et le lub’ pour être sûr.e que ça craque pas), et une ribambelle de documentations sur les risques liés à tout ça, qui servira probablement de ton-cars pour les centaines de milliers de joints fumés pendant le séjour.

25% des interrogés déclarent avoir couché avec un.e inconnu.e lors de ce genre de festivités, ce qui passe devant les chiffres de consommation de drogue s’élevant à 21%, et de consommation abusive d’alcool de 20%.

Si l’on regarde chez les belges, sur 17.000 participants à l’enquête de Studio Brussel, 13.000 d’entre-eux ont pratiqués LE SEXE au sens large du terme, en festival (du bisou au coït, en passant par sexe oral et la masturbation mutuelle ou en solo).

10% ont fait leur première fois lors de ces festives zoccasions, quitte à ce que ce soit nul, autant ne pas s’en souvenir.

26% pratiquent tout ça entre amis, “copains comme cochon” dit-on.

36% avec un.e inconnu.e, d’ailleurs bon courage pour se souvenir de son prénom, si t’as au moins un vague souvenir de son visage, c’est le jackpot.

Et enfin 70% avec leur partenaire, parce que c’est quand même plus simple de se retrouver dans le sac de couchage de celui ou celle qui partage déjà ta tente.

Le chiffre de l’horreur : 28% indiquent qu’ils ne se protègent jamais avec une personne rencontrée sur place.

Ce qui se passe probablement dans la tête de ces quidams :

  • • “Oh, j’ai bu assez d’alcool pour saouler tous mes petits soldats, y en a pas un qui trouvera l’ovule, ils vont se crasher au premier tournant”
  • • “Oh, une tite faciale pour le petit dej et le tour est joué”
  • • “Oh, je sens déjà la crasse je vais pas ajouter une odeur de latex là-dessus”
  • • “Oh, on s'inquiètera demain”
  • • “Oh” (<- plus assez de neurones disponibles pour une pensée plus longue)

Ce qui devrait se passer dans la tête de ces quidams :

  • • 40% des 15 à 24 ans sont concernés par les Infections Sexuellement Transmissibles (VIH, syphilis, gonocoque et chlamydia) selon le Conseil National du Sida et des Hépatites Virales ALORS JE METS UNE PUTAIN DE CAPOTE.”

Voilà.

HOW TO : pratiquer le sexe

Jusqu’alors, tu prêchais peut-être la bonne parole du “se laver c’est tricher”, cependant, si tu comptes te secouer autrement que devant les scènes, va falloir garder un minimum d’hygiène.

En général des douches sont dispo sur place, prévois un maillot de bain et des tongues en plastique pour y aller, le sol est souvent peu praticable dans les zones d’eau et de personnes ivres. Même sans savon, un passage sous l’eau, ça décrasse la bête.

Si c’est vraiment la galère aux douches, les lingettes pour bébé et les lingettes intimes seront tes meilleures amies. Un coup sous les bras, sur le visage et entre les jambes et t’es frais.che comme un gardon ! (non) (mais tu colles plus, tu sens un peu meilleur et tu te sens mieux).

Change de t-shirt et de sous-vêtements chaque jour. Tes voisins de tente, tes potes, et ta probable conquête te remercient. Les filles, y a des pertes blanches qui traînent, et les mecs, sérieux… C’était pardonnable quand vous aviez 6 ans, et vous sentez pas meilleur. Et en plus, t’as sûrement dû uriner plusieurs fois sans pouvoir t’essuyer.

Dans ta tente, prévois des mouchoirs ou un rouleau de papier-toilette, t’en auras déjà besoin pour tes nécessités primaires, mais aussi pour nettoyer les fluides corporelles qui auraient débordés. Ce serait con de mettre tes orteils dans les spermatozoïdes froids de Jean-Charles en te rhabillant.

Garde ta tente un minimum dégagée, un genou qui tombe mal sur un décapsuleur, ou les doigts dans la conserve de maïs avant de les glisser dans sa culotte, c’est quand même moyen. Alors avant de décoller, mets toutes tes affaires à risque dans le même coin ! Place bien ton sac de couchage avant de décoller, rembourre ton sac de vêtements et couvre le d’une écharpe plus douce pour faire oreiller, ta conquête aura l’impression d’arriver dans un palace.

Fais le plein de préservatifs et de lubrifiants quand t’arrives au niveau des stands de prévention ! Ils sont là pour ça et ils sont gratuits. Mets-les dans un endroit qui ne subit pas trop de frictions, et gardes-en sur toi et dans ta tente.

Kamasutra du festoche

91% des rapports sexuels se passe dans une tente selon le rapport belge. Le manque d’espace ne permet pas une multitude de pratiques possibles (à moins que te faire griller par tout le camping ne vous pose pas de problème). Alors, on te fait un petit guide du kamasutra possible depuis ta Quechua.

Le sexe oral

Selon l’enquête de TickPick, 46,4% des festivaliers ont pratiqué du sexe oral avec une personne qu'ils venaient tout juste de rencontrer. Tu as plus de chances d’avoir une langue pour te chatouiller les muqueuses à 4h du matin, qu’un autre sexe. Alors rebelote : SOIS PROPRE STP. Ptit coup de lingette en scred avant de l’inviter dans ton antre.

En doggystyle / levrette

C’est la position en tête des chiffres. La tête du possesseur de pénis frôle discrètement le haut de la tente s’il est un peu grand, tandis que le partenaire à quatre pattes peut admirer de plus près la couleur de son habitat, sans se faire repérer.

Debout

Bon, ça arrive en seconde position, mais là c’est si t’as une tente à ciel ouvert. Ou que tu t’es excentré.e du camping pour trouver un arbre assez gros pour t’appuyer et te cacher. Loin des yeux des autres, près du cul de l’élu.e.

La cow girl

Bien pratique si la madame ne saute pas trop haut, elle permet au partenaire d’être allongé sans secouer la tente, et à celui ou celle du dessus, de gérer les va-et-vient en contrôlant la distance tête-plafond.

La masturbation mutuelle

Faire l’amour ne se résumant pas qu’à la pénétration, la masturbation vient te sauver la mise en toute discrétion. Pas besoin d’agiter le corps entier, il faudra trouver une position qui ne heurte pas les bords de la tente, et qui permet à l’autre d’agiter ses doigts, ses mains, ses bras, ses pieds, ses coudes, et tout ce qui te servira pour donner et recevoir du plaisir.

La masturbation en solo

On n’est jamais mieux servi que par soi-même, et le fruit de ton choix n’étant pas sensible à ton charme d’ivrogne transpirant, tu restes ton/ta meilleur.e partenaire. Et si t’es prête à ramener tes jouets sur place, on a un rabbit qui vibre au son de la musique. Si, si, pour avoir le rythme dans la peau jusqu’au bout, on vous file des vibrations au tempo de votre tube pref. Aaaah imagine ton clito swinger sur du Caravan Palace… Si t’as pas d’ami, prend un rabbit rhythm.

Rappel : Avant de débarquer avec l’élu.e ou ton vibro, demande-toi si t’avais pas dit à Diana que tu l’hébergeais pour la nuit. Les treesome c’est bien, quand tout le monde est au courant et consentant.

Alors, passe du bon temps, lave toi, oublie pas de t’hydrater entre deux cuites, ne te drogue pas, ne bois pas trop, et protège-toi, saperlipopette.

Crédits: Aditya Chinchure from Unsplash

Mentionnés dans l'article

Laissez un mot doux