array(40) { ["id_wbposts"]=> string(2) "29" ["link"]=> string(102) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/post/le-clicli-c-est-par-ici-.html?page_type=post" ["post_tags"]=> array(10) { [0]=> array(3) { ["name"]=> string(8) "clitoris" ["id_tag"]=> string(3) "232" ["link"]=> string(102) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/clitoris.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [1]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "femme" ["id_tag"]=> string(3) "288" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/femme.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [2]=> array(3) { ["name"]=> string(4) "sexe" ["id_tag"]=> string(2) "34" ["link"]=> string(98) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/sexe.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [3]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "vagin" ["id_tag"]=> string(3) "290" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/vagin.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [4]=> array(3) { ["name"]=> string(8) "conseils" ["id_tag"]=> string(3) "117" ["link"]=> string(102) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/conseils.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [5]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "orgasme" ["id_tag"]=> string(3) "287" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/orgasme.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [6]=> array(3) { ["name"]=> string(8) "féminin" ["id_tag"]=> string(3) "315" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/feminin.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [7]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "plaisir" ["id_tag"]=> string(3) "159" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/plaisir.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [8]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "jouir" ["id_tag"]=> string(3) "225" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/jouir.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [9]=> array(3) { ["name"]=> string(12) "masturbation" ["id_tag"]=> string(3) "285" ["link"]=> string(106) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/masturbation.html?page_type=tag&subpage_type=post" } } ["post_author"]=> string(2) "11" ["post_author_arr"]=> array(3) { ["lastname"]=> string(16) "Praline & Priape" ["firstname"]=> string(6) "Roxane" ["picture"]=> string(57) "//profile.prestashop.com/roxane%40pralineetpriape.com.jpg" } ["post_date"]=> string(19) "2019-02-10 14:34:13" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-06-03 09:48:00" ["post_parent"]=> string(1) "0" ["category_def"]=> string(3) "272" ["category_def_arr"]=> array(5) { ["id"]=> int(272) ["name"]=> string(8) "Zoom sur" ["title"]=> string(0) "" ["link_rewrite"]=> string(8) "zoom-sur" ["link"]=> string(112) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/category/zoom-sur.html?subpage_type=post&page_type=category" } ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_format"]=> string(8) "standrad" ["post_img"]=> string(19) "photo-article-1.png" ["post_img_small"]=> string(51) "/modules/wbblog/views/img/small-photo-article-1.png" ["post_img_home_blog"]=> string(55) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-photo-article-1.png" ["post_img_medium"]=> string(52) "/modules/wbblog/views/img/medium-photo-article-1.png" ["post_img_large"]=> string(51) "/modules/wbblog/views/img/large-photo-article-1.png" ["post_img_og_image"]=> string(54) "/modules/wbblog/views/img/og_image-photo-article-1.png" ["post_img_square"]=> string(52) "/modules/wbblog/views/img/square-photo-article-1.png" ["video"]=> string(0) "" ["video_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["audio"]=> string(0) "" ["audio_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["gallery"]=> string(0) "" ["gallery_lists"]=> array(1) { [0]=> array(7) { ["main"]=> string(26) "/modules/wbblog/views/img/" ["small"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/small-noimage.jpg" ["home_blog"]=> string(47) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-noimage.jpg" ["medium"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/medium-noimage.jpg" ["large"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/large-noimage.jpg" ["og_image"]=> string(46) "/modules/wbblog/views/img/og_image-noimage.jpg" ["square"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/square-noimage.jpg" } } ["related_products"]=> string(1) "0" ["comment_count"]=> string(4) "1161" ["position"]=> string(2) "20" ["active"]=> string(1) "1" ["id_lang"]=> string(1) "1" ["post_title"]=> string(26) "Le clicli, c'est par ici !" ["meta_title"]=> string(38) "Tout sur le clitoris : clito késako ?" ["meta_description"]=> string(225) "Qu’est-ce qui est rose ou noir, fait entre 7 et 15cm, et porte un bonnet ? Eh oui ! C'est le fameux et si méconnu clitoris, découvrez toute son histoire pour faire une ode à votre Praline en ces temps de Saint Valentin !" ["meta_keyword"]=> string(0) "" ["post_content"]=> string(11296) "

Mon clito, ce héro

Ça fait des semaines qu’on te rabâche l’arrivée imminente de la journée des amoureux, c’est le moment idéal pour te présenter le mien.

Ciel, c’est bientôt le fameux jour de l’année où tous tes potes se font le panel restau-ciné-coït, pendant que toi t’angoisses devant ton bol de yum-yum goût crevette aux légumes. Ahhh ça fait déjà 365 jours ? Vraiment ?

T’en fais pas, pour te donner une contenance, un bel échantillon d’excuses s’offre à toi : c’est une fête commerciale, la monogamie est une construction sociale, t’as trop de boulot, tu le fêtes avec ta meilleure pote devant un karaoké Rammstein sur Youtube, tu es un anarchiste des codes traditionnels, et en plus tu t’appelles Dominique.

Nous, on te propose un autre plan.

Pour la saint-Valentin, en couple, en trouple, en break ou célib comme tes chaussettes après le passage en machine : cette année, le 14 février, on se CULTURE. Aujourd’hui, étudions le grand négligé de l’Histoire, j’ai nommé : L’orgasme féminin.

HISTOIRE DU CLICLI,

L’APPARITION 

Il y a 300 millions d’années, au cours de l’évolution, débarque alors le premier vrai clitoris de l’histoire du vivant ! Bienvenue et bon courage doudou, tu vas passer par des siècles d’incompréhension.

1559

Sa découverte remonte alors jusqu’en 1559, par l’anatomiste italien Matteo Realdo Colombo (décidément, belle lignée d’enquêteurs, m’enfin si ça avait été une Colombette on aurait p’têtre déjà mis le doigt dessus AH. AHAH.)

1930

N’étant pas utile à la procréation, le mot “clitoris” disparaît du dictionnaire. Les médecins et les politiques de l’époque, auraient choisi de l’évincer de peur que les femmes ne deviennent trop indépendantes et fassent chuter le nombre de naissance.

1950

Les premières études concernant la connexion entre clitoris et orgasme datent de 1953. Alfred Kinsey, Masters and Johnson et Shere Hite seront les premiers rapporteurs de son rôle central dans le plaisir féminin et de sa condition d’accès à l’orgasme (presque envie de balancer un “thank you captain obvious”, mais sans eux, ça aurait pris encore plus de temps).

1998

En disséquant 10 cadavres de femmes, on découvre enfin l’entièreté de cet organe. Eh oui, ça fait à peine 21 ans que l’on connaît la réelle taille du clitoris, les quelques millimètres en haut de la vulve, ne sont alors que la partie visible d’un iceberg de terminaisons nerveuses. *soupir de satisfaction extrême*

2017

Première fois qu’IL apparaît dans sa globalité dans un livre de Sciences et Vie de la Terre, niveau 4ème. Wow. Bon, au moins, la révolution a commencé !

L’ORGASME VAGINAL N’EXISTE PAS

Comment ose-je donc écrire un blasphème pareil ? Panique pas, je t’explique. Le clitoris ne se résume pas au “bouton d’amour” de la vulve, il s’éteeeend bien au delà.

Freud est le premier à avoir parlé des orgasmes liés au clitoris et au vagin. Malgré ses apports fondamentaux et non contestables en sciences sociales, à l’époque, il manquait de clefs pour bien comprendre son sujet. En effet, à cause de ce monsieur, on pense pendant plusieurs années que l’orgasme clitoridien est destiné aux jeunes filles, que le vaginal est pour les femmes mûres, et que souffrir de frigidité se définissait, entre-autre, par la masturbation du clitoris au lieu de la pénétration. Thank you next, Freud, tu faisais fausse route.

Comparable à la taille d’un pénis, quelques millimètres dépassent alors sous un capuchon, en haut de la vulve, et il se tend lors de l’excitation sexuelle, c’est l’érection ! Il s’étend sur plusieurs centimètres autour du vagin, en “double arche”, et entoure le vagin comme un Y inversé. Il possède alors 8.000 à 10.000 terminaisons nerveuses (plus est de fous, plus on jouit), et enfin c’est le seul et unique organe exclusivement dédié au plaisir, oui, oui, OUI.

Alors, que ton orgasme provienne d’une pénétration ou d’une stimulation extérieur : il est clitoridien.

Pendant la majeure partie du 20ème siècle, l’éjaculation féminine a été présentée comme de l’incontinence urinaire, et malheureusement c’est une idée encore très répandue. Par exemple, en Grande-Bretagne, les lois sur la censure interdisent toujours de montrer des “femmes fontaines” dans les films, soi-disant parce que le liquide vu à l’écran serait de l’urine et que, d’après la loi, l’urine associée au sexe est une obscénité. Pourtant, ce sont des liquides totalement différents, ils ne se composent aucunement des mêmes composants. Il y a encore pas mal d’idées reçues qu’on doit emmener à la bibliothèque :(

ET LES ÉTUDES CA DIT QUOI ?

  • 91% des hommes hétéros atteignent régulièrement l’orgasme, contre 61% pour les femmes
  • 86% des femmes lesbiennes et 89% des hommes gays atteignent régulièrement l’orgasme
  • 16 à 21% de femmes n’ont que très rarement voire jamais eu d’orgasme
  • 18% des orgasmes viennent d’une pénétration vaginale contre 82% provenant de la stimulation du clicli
  • Pour 8 à 20% des femmes, les relations sexuelles sont douloureuses

Dans l’étude de 2011 Online college social life survey, lors des “coups d’un soir” que ce soit le premier ou le quatrième, les hommes atteignent un orgasme 2 fois plus souvent que les femmes. Pourtant ces hommes pensent que leur partenaire a joui, deux fois plus souvent que ce qu’en disent les femmes. Mais noooon, sèche tes larmes, tout s’arrange, une fois qu’une relation de couple est installée, le dialogue s’opérant plus facilement, les femmes jouissent alors 6 fois plus souvent ! La communication = bestfriend du plaisir.

Et s’il y a plus d’orgasmes entre filles, c’est grâce à elle (la communication, pas ta copine. Enfin, si, aussi. BREF.), et au fait que la relation sexuelle n’est plus considérée comme “à sens unique”. Les homosexuel.les vivants dans une société hétéronormée, n’héritent pas des mêmes codes sociaux que l’on impose à la “norme”, et réinventent alors leur manière d’aborder la sexualité, avec moins de complexe. Puisque ce n’est pas pensé pour eux, ils se retrouvent plus libres et rejettent les schémas préconstruits.

MASTURBEZ-VOUS (c’est presque un ordre)

Une seule chose augmente la jouissance sexuelle des femmes, la : m a s t u r b a t i o n !

Il faut encourager les femmes à se saisir de leur plaisir, à comprendre ce qu’elles aiment, à se masturber. En 2010, les filles entre 14 et 16 ans étaient deux fois plus que les garçons, à affirmer qu’elles ne se masturbaient pas. Mensonges ou réalité, il y a un tabou autour de la masturbation féminine qui empêche les concernées de la pratiquer ou d’en parler.

Tiens, tu veux une histoire drôle ? Du 18 au 19ème siècle, la masturbation était mal perçue (ah bon, on avait pas compris encore), les médecins l’effectuaient sur leurs patientes pour les soigner de l’hystérie. Cependant, cette pratique demandant parfois 1 heure au pratiquant, avec l'avènement de l’électricité, ils ont alors participé à la création du vibromasseur ! C’était quand même plus simple d’avoir un engin qui permettait de finir la séance en 10 minutes, que de risquer de choper une crampe au poignet.

Ainsi, depuis les années 1970, l’industrie du sextoy a explosé. D’abord vendu dans de petits magasins féministes, aujourd’hui l’industrie mondiale du sextoy est estimée à 22 milliards d’euros par an.

FUN FACTS

  • Orgasme vient du grec “organ” signifiant “bouillonner d’ardeur”
  • Le plus grand nombre d’orgasmes enregistrés en une heure est de 134 pour une femme, contre 16 pour un homme
  • Le plus grand nombre de partenaires en une journée est détenu par l’actrice Lisa Sparxxx, qui a couché avec 919 hommes différents, au cours du plus grand gang-bang de l’histoire.
  • Tu es sur un site vraiment génial

Alors, si t’es frigide, c’est parce qu’il n’y a que des mauvaises langues !

Mais ? Que vois-je ? Tu es actuellement sur le sexshop en ligne le plus chouette de tout l’internet ! Alors si tu veux intensifier les caresses post-pâtes yum-yum goût crevette, viens donc faire un tour sur nos autres onglets ! Aie confiaaaaance, on s’y connaît ;)

(Si tu commandes pas après cet article je me fais virer :( stp)

SOURCES

Archives of sexual behavior, 2017

The journal of sexual medicine, 2005

Journal of sex & marital therapy, 2017

Oline college social life survey, 2011

L. Strömquist, “L’Origine du Monde”, 2017

L. Strömquist, “Les sentiments du Prince Charles”, 2016

En bref, épisode “L’orgasme Féminin”, 2018

Le Parisien, Collectif, Sex Game Book, histoire culturelle de la sexualité, 2007

planetoscope.com

parlons-clitoris.fr

" ["post_excerpt"]=> string(236) "Ciel, c’est bientôt le fameux jour de l’année où tous tes potes se font le panel restau-ciné-coït, pendant que toi t’angoisses devant ton bol de yum-yum goût crevette aux légumes. Ahhh ça fait déjà 365 jours ? Vraiment ?" ["link_rewrite"]=> string(24) "le-clicli-c-est-par-ici-" ["id_shop"]=> string(1) "1" }
array(7) { ["nbposts"]=> string(2) "20" ["name"]=> string(8) "Zoom sur" ["link_rewrite"]=> string(8) "zoom-sur" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(15) "rencontre-r.png" ["active"]=> string(1) "1" }
Le Mag P&P

Le clicli, c'est par ici !

Le clicli, c'est par ici !

Mon clito, ce héro

Ça fait des semaines qu’on te rabâche l’arrivée imminente de la journée des amoureux, c’est le moment idéal pour te présenter le mien.

Ciel, c’est bientôt le fameux jour de l’année où tous tes potes se font le panel restau-ciné-coït, pendant que toi t’angoisses devant ton bol de yum-yum goût crevette aux légumes. Ahhh ça fait déjà 365 jours ? Vraiment ?

T’en fais pas, pour te donner une contenance, un bel échantillon d’excuses s’offre à toi : c’est une fête commerciale, la monogamie est une construction sociale, t’as trop de boulot, tu le fêtes avec ta meilleure pote devant un karaoké Rammstein sur Youtube, tu es un anarchiste des codes traditionnels, et en plus tu t’appelles Dominique.

Nous, on te propose un autre plan.

Pour la saint-Valentin, en couple, en trouple, en break ou célib comme tes chaussettes après le passage en machine : cette année, le 14 février, on se CULTURE. Aujourd’hui, étudions le grand négligé de l’Histoire, j’ai nommé : L’orgasme féminin.

HISTOIRE DU CLICLI,

L’APPARITION 

Il y a 300 millions d’années, au cours de l’évolution, débarque alors le premier vrai clitoris de l’histoire du vivant ! Bienvenue et bon courage doudou, tu vas passer par des siècles d’incompréhension.

1559

Sa découverte remonte alors jusqu’en 1559, par l’anatomiste italien Matteo Realdo Colombo (décidément, belle lignée d’enquêteurs, m’enfin si ça avait été une Colombette on aurait p’têtre déjà mis le doigt dessus AH. AHAH.)

1930

N’étant pas utile à la procréation, le mot “clitoris” disparaît du dictionnaire. Les médecins et les politiques de l’époque, auraient choisi de l’évincer de peur que les femmes ne deviennent trop indépendantes et fassent chuter le nombre de naissance.

1950

Les premières études concernant la connexion entre clitoris et orgasme datent de 1953. Alfred Kinsey, Masters and Johnson et Shere Hite seront les premiers rapporteurs de son rôle central dans le plaisir féminin et de sa condition d’accès à l’orgasme (presque envie de balancer un “thank you captain obvious”, mais sans eux, ça aurait pris encore plus de temps).

1998

En disséquant 10 cadavres de femmes, on découvre enfin l’entièreté de cet organe. Eh oui, ça fait à peine 21 ans que l’on connaît la réelle taille du clitoris, les quelques millimètres en haut de la vulve, ne sont alors que la partie visible d’un iceberg de terminaisons nerveuses. *soupir de satisfaction extrême*

2017

Première fois qu’IL apparaît dans sa globalité dans un livre de Sciences et Vie de la Terre, niveau 4ème. Wow. Bon, au moins, la révolution a commencé !

L’ORGASME VAGINAL N’EXISTE PAS

Comment ose-je donc écrire un blasphème pareil ? Panique pas, je t’explique. Le clitoris ne se résume pas au “bouton d’amour” de la vulve, il s’éteeeend bien au delà.

Freud est le premier à avoir parlé des orgasmes liés au clitoris et au vagin. Malgré ses apports fondamentaux et non contestables en sciences sociales, à l’époque, il manquait de clefs pour bien comprendre son sujet. En effet, à cause de ce monsieur, on pense pendant plusieurs années que l’orgasme clitoridien est destiné aux jeunes filles, que le vaginal est pour les femmes mûres, et que souffrir de frigidité se définissait, entre-autre, par la masturbation du clitoris au lieu de la pénétration. Thank you next, Freud, tu faisais fausse route.

Comparable à la taille d’un pénis, quelques millimètres dépassent alors sous un capuchon, en haut de la vulve, et il se tend lors de l’excitation sexuelle, c’est l’érection ! Il s’étend sur plusieurs centimètres autour du vagin, en “double arche”, et entoure le vagin comme un Y inversé. Il possède alors 8.000 à 10.000 terminaisons nerveuses (plus est de fous, plus on jouit), et enfin c’est le seul et unique organe exclusivement dédié au plaisir, oui, oui, OUI.

Alors, que ton orgasme provienne d’une pénétration ou d’une stimulation extérieur : il est clitoridien.

Pendant la majeure partie du 20ème siècle, l’éjaculation féminine a été présentée comme de l’incontinence urinaire, et malheureusement c’est une idée encore très répandue. Par exemple, en Grande-Bretagne, les lois sur la censure interdisent toujours de montrer des “femmes fontaines” dans les films, soi-disant parce que le liquide vu à l’écran serait de l’urine et que, d’après la loi, l’urine associée au sexe est une obscénité. Pourtant, ce sont des liquides totalement différents, ils ne se composent aucunement des mêmes composants. Il y a encore pas mal d’idées reçues qu’on doit emmener à la bibliothèque :(

ET LES ÉTUDES CA DIT QUOI ?

  • 91% des hommes hétéros atteignent régulièrement l’orgasme, contre 61% pour les femmes
  • 86% des femmes lesbiennes et 89% des hommes gays atteignent régulièrement l’orgasme
  • 16 à 21% de femmes n’ont que très rarement voire jamais eu d’orgasme
  • 18% des orgasmes viennent d’une pénétration vaginale contre 82% provenant de la stimulation du clicli
  • Pour 8 à 20% des femmes, les relations sexuelles sont douloureuses

Dans l’étude de 2011 Online college social life survey, lors des “coups d’un soir” que ce soit le premier ou le quatrième, les hommes atteignent un orgasme 2 fois plus souvent que les femmes. Pourtant ces hommes pensent que leur partenaire a joui, deux fois plus souvent que ce qu’en disent les femmes. Mais noooon, sèche tes larmes, tout s’arrange, une fois qu’une relation de couple est installée, le dialogue s’opérant plus facilement, les femmes jouissent alors 6 fois plus souvent ! La communication = bestfriend du plaisir.

Et s’il y a plus d’orgasmes entre filles, c’est grâce à elle (la communication, pas ta copine. Enfin, si, aussi. BREF.), et au fait que la relation sexuelle n’est plus considérée comme “à sens unique”. Les homosexuel.les vivants dans une société hétéronormée, n’héritent pas des mêmes codes sociaux que l’on impose à la “norme”, et réinventent alors leur manière d’aborder la sexualité, avec moins de complexe. Puisque ce n’est pas pensé pour eux, ils se retrouvent plus libres et rejettent les schémas préconstruits.

MASTURBEZ-VOUS (c’est presque un ordre)

Une seule chose augmente la jouissance sexuelle des femmes, la : m a s t u r b a t i o n !

Il faut encourager les femmes à se saisir de leur plaisir, à comprendre ce qu’elles aiment, à se masturber. En 2010, les filles entre 14 et 16 ans étaient deux fois plus que les garçons, à affirmer qu’elles ne se masturbaient pas. Mensonges ou réalité, il y a un tabou autour de la masturbation féminine qui empêche les concernées de la pratiquer ou d’en parler.

Tiens, tu veux une histoire drôle ? Du 18 au 19ème siècle, la masturbation était mal perçue (ah bon, on avait pas compris encore), les médecins l’effectuaient sur leurs patientes pour les soigner de l’hystérie. Cependant, cette pratique demandant parfois 1 heure au pratiquant, avec l'avènement de l’électricité, ils ont alors participé à la création du vibromasseur ! C’était quand même plus simple d’avoir un engin qui permettait de finir la séance en 10 minutes, que de risquer de choper une crampe au poignet.

Ainsi, depuis les années 1970, l’industrie du sextoy a explosé. D’abord vendu dans de petits magasins féministes, aujourd’hui l’industrie mondiale du sextoy est estimée à 22 milliards d’euros par an.

FUN FACTS

  • Orgasme vient du grec “organ” signifiant “bouillonner d’ardeur”
  • Le plus grand nombre d’orgasmes enregistrés en une heure est de 134 pour une femme, contre 16 pour un homme
  • Le plus grand nombre de partenaires en une journée est détenu par l’actrice Lisa Sparxxx, qui a couché avec 919 hommes différents, au cours du plus grand gang-bang de l’histoire.
  • Tu es sur un site vraiment génial

Alors, si t’es frigide, c’est parce qu’il n’y a que des mauvaises langues !

Mais ? Que vois-je ? Tu es actuellement sur le sexshop en ligne le plus chouette de tout l’internet ! Alors si tu veux intensifier les caresses post-pâtes yum-yum goût crevette, viens donc faire un tour sur nos autres onglets ! Aie confiaaaaance, on s’y connaît ;)

(Si tu commandes pas après cet article je me fais virer :( stp)

SOURCES

Archives of sexual behavior, 2017

The journal of sexual medicine, 2005

Journal of sex & marital therapy, 2017

Oline college social life survey, 2011

L. Strömquist, “L’Origine du Monde”, 2017

L. Strömquist, “Les sentiments du Prince Charles”, 2016

En bref, épisode “L’orgasme Féminin”, 2018

Le Parisien, Collectif, Sex Game Book, histoire culturelle de la sexualité, 2007

planetoscope.com

parlons-clitoris.fr

Laissez un mot doux