array(40) { ["id_wbposts"]=> string(2) "52" ["link"]=> string(135) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/post/ne-jamais-dire-femme-fontaine-je-ne-boirai-pas-de-ton-eau.html?page_type=post" ["post_tags"]=> array(14) { [0]=> array(3) { ["name"]=> string(14) "femme fontaine" ["id_tag"]=> string(3) "409" ["link"]=> string(108) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/femme-fontaine.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [1]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "femme" ["id_tag"]=> string(3) "288" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/femme.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [2]=> array(3) { ["name"]=> string(12) "masturbation" ["id_tag"]=> string(3) "285" ["link"]=> string(106) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/masturbation.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [3]=> array(3) { ["name"]=> string(8) "clitoris" ["id_tag"]=> string(3) "232" ["link"]=> string(102) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/clitoris.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [4]=> array(3) { ["name"]=> string(6) "vessie" ["id_tag"]=> string(3) "410" ["link"]=> string(100) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/vessie.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [5]=> array(3) { ["name"]=> string(9) "éjaculer" ["id_tag"]=> string(3) "411" ["link"]=> string(102) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/ejaculer.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [6]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "plaisir" ["id_tag"]=> string(3) "159" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/plaisir.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [7]=> array(3) { ["name"]=> string(5) "corps" ["id_tag"]=> string(3) "351" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/corps.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [8]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "conseil" ["id_tag"]=> string(3) "404" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/conseil.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [9]=> array(3) { ["name"]=> string(10) "comprendre" ["id_tag"]=> string(3) "412" ["link"]=> string(104) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/comprendre.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [10]=> array(3) { ["name"]=> string(6) "khène" ["id_tag"]=> string(3) "413" ["link"]=> string(99) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/khene.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [11]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "cyprine" ["id_tag"]=> string(3) "414" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/cyprine.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [12]=> array(3) { ["name"]=> string(6) "squirt" ["id_tag"]=> string(3) "415" ["link"]=> string(100) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/squirt.html?page_type=tag&subpage_type=post" } [13]=> array(3) { ["name"]=> string(7) "point G" ["id_tag"]=> string(3) "416" ["link"]=> string(101) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/tag/point-g.html?page_type=tag&subpage_type=post" } } ["post_author"]=> string(1) "1" ["post_author_arr"]=> array(2) { ["lastname"]=> string(16) "Praline & Priape" ["firstname"]=> string(6) "Elodie" } ["post_date"]=> string(19) "2019-06-09 12:25:25" ["comment_status"]=> string(4) "open" ["post_password"]=> string(0) "" ["post_modified"]=> string(19) "2019-06-11 16:50:04" ["post_parent"]=> string(1) "0" ["category_def"]=> string(3) "272" ["category_def_arr"]=> array(5) { ["id"]=> int(272) ["name"]=> string(8) "Zoom sur" ["title"]=> string(0) "" ["link_rewrite"]=> string(8) "zoom-sur" ["link"]=> string(112) "https://pralineetpriape.com/Le-mag-praline-et-priape/category/zoom-sur.html?subpage_type=post&page_type=category" } ["post_type"]=> string(4) "post" ["post_format"]=> string(8) "standrad" ["post_img"]=> string(18) "squirt-boisson.png" ["post_img_small"]=> string(50) "/modules/wbblog/views/img/small-squirt-boisson.png" ["post_img_home_blog"]=> string(54) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-squirt-boisson.png" ["post_img_medium"]=> string(51) "/modules/wbblog/views/img/medium-squirt-boisson.png" ["post_img_large"]=> string(50) "/modules/wbblog/views/img/large-squirt-boisson.png" ["post_img_og_image"]=> string(53) "/modules/wbblog/views/img/og_image-squirt-boisson.png" ["post_img_square"]=> string(51) "/modules/wbblog/views/img/square-squirt-boisson.png" ["video"]=> string(0) "" ["video_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["audio"]=> string(0) "" ["audio_lists"]=> array(1) { [0]=> string(0) "" } ["gallery"]=> string(0) "" ["gallery_lists"]=> array(1) { [0]=> array(7) { ["main"]=> string(26) "/modules/wbblog/views/img/" ["small"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/small-noimage.jpg" ["home_blog"]=> string(47) "/modules/wbblog/views/img/home_blog-noimage.jpg" ["medium"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/medium-noimage.jpg" ["large"]=> string(43) "/modules/wbblog/views/img/large-noimage.jpg" ["og_image"]=> string(46) "/modules/wbblog/views/img/og_image-noimage.jpg" ["square"]=> string(44) "/modules/wbblog/views/img/square-noimage.jpg" } } ["related_products"]=> string(1) "0" ["comment_count"]=> string(3) "840" ["position"]=> string(2) "42" ["active"]=> string(1) "1" ["id_lang"]=> string(1) "1" ["post_title"]=> string(59) "Ne jamais dire "femme fontaine je ne boirai pas de ton eau"" ["meta_title"]=> string(61) "Femme fontaine, squirt, éjaculation féminine: tout savoir !" ["meta_description"]=> string(153) "Découvrez l'univers fascinant des femmes fontaines. On en a tous une en nous et on vous explique tout ! Ce que c'est, comment y parvenir, à vos tubas !" ["meta_keyword"]=> string(0) "" ["post_content"]=> string(13811) "

D’où nous vient ce fabuleux nectar ? Est-ce un handicap, n’y a-t-il qu’une poignée de femmes privilégiées ? Entre éjaculation féminine, femme fontaine, les idées reçues, j’ai mené l’enquête… À vos tubas !

Idées reçues sur la femme fontaine

Pendant longtemps les scientifiques et sexologues n’ont pas reconnu cette pratique l’assimilant parfois à de l’incontinence, sympa ! Passe-moi la couche. De quelques gouttes à 300 ml, la première fois que l’on découvre cet accompagnement d’un orgasme ou pas, on est un peu surpris. On entend et pense plein de choses sur le sujet:

Le squirt c'est un truc de film porno: faux ! Même si c'est une catégorie qui a beaucoup de succès sur les sites de streaming pour adultes, cela concerne beaucoup de femmes, penche toi sur la question ça vaut le coup !

Il ne faut pas confondre éjaculation féminine et 'squirting': ce sont deux choses différentes. On peut avoir les deux en même temps certes, mais l'éjaculation féminine est minime (3 grammes en moyenne contre 30 à 40 chez les hommes) et dûe aux glandes de Skènes, l'équivalent de la prostate chez l'homme. Le squirting c'est autre chose je t'explique juste après !

Je me suis pissée dessus ! Mais non, ne stresse pas ! Rien à voir avec un trouble ou de l'incontinence. C'est un véritable phénomène naturel longtemps incompris. Assume et mets en partout, fais-toi pléz'.

C’est sale, ce n’est pas normal: C’est ton corps, c’est naturel. Enlève ça de ta tête tout de suite !

Qu'est ce qu'une femme fontaine ?

Déjà présente dans les représentations d’art indien du Xe siècle, la femme fontaine a la côte. Déjà, cela intrigue et en temps de sécheresse c’est une denrée rare. Offrir l’eau courante quand on atteint l’orgasme (souvent multiple) c’est peu commun. La Femme fontaine ou communément nommée “squirt” (jet en anglais) est une réaction orgasmique qui intrigue beaucoup.

C’est l'expulsion d’un liquide dont la quantité varie quand on atteint une forte excitation ou que l'on parvient à s'abandonner totalement. 'Femme fontaine' c'est parce que la quantité peut être importante comme la puissance du jet, accroche toi ! Merci à la sexologue Caroline Meauxsoone-Lesaffre, qui nous a éclairé grâce à son étude l'émission fontaine ou l'éjaculation féminine, on t'aime ! (elle est du nord, comme nous).

D’ailleurs, funny fact quand on tape squirt dans google image on tombe sur cette boisson de Dr Pepper ! A-ah. Quelle goût a-t-elle, est-ce une dédicace ? Là sont les questions !

Et le jet de liquide non identifié ?

A vos lunettes de protection, étudions ! Est-ce que c'est de l'urine ? En partie, mais pas que et surtout c'est carrément dilué ! Sous l’effet de l’excitation, ce liquide remplit la vessie et sort quand ça lui prend ! Est ce que c'est de la cyprine ? Non plus, ce n'est pas un geyser de mouille à 100% qui sort, désolée ! C'est autre chose. La cyprine elle est sécrétée par les glandes de Bartholin (vers l'entrée du vagin).

Il est plus ou moins transparent, et plus ou moins inodore. Il est composé, selon certaines études faites sur le sujet, d’urine fortement diluée et d’une faible sécrétion des glandes de Skene (la prostate féminine), qui sont elles situées de part et d’autre du méat urinaire. Ni de l’urine, ni de la cyprine, le champ des possibles s’ouvre alors à vous. Femme qui rit, femme qui pisse ? Non, ça n'a rien à voir avec de l'incontinence on le répète !

Quel est l'intérêt d'inonder la pièce ?

Ce n'est pas forcément lié à l'orgasme et dans ce cas c'est un relâchement total, une libération et une pointe de domination ou d'affirmation de soi lorsque cela arrive avec ton partenaire. Et parfois c'est lié à la jouissance, et la c'est le gros kiff total !

Faut-il forcément un intérêt ? Non ! Bienvenue dans l'industrie de consommation ou on veut donner de l'intérêt à quelque chose sinon il ne serait pas digne. On peut se faire plaisir en étant à l'écoute de son corps et en étant pleinement soi-même. Pas besoin de tout interpréter tout le temps.

Le plaisir est une bonne raison, quand on sent que c'est palpable et qu'on relâche les écoutilles, c'est top ! Sinon le simple fait de s'abandonner totalement permet d'atteindre une forme de plénitude.

A part l'inconvénient des draps mouillés (mais ça s'anticipe) c'est une expérience vraiment sympa à la portée de la plupart des femmes ! Et si on est maniac, on se fait ça dans la baignoire, ok ?

Témoignage d'une femme dite "fontaine"

"J'ai 30 ans et je pense que ma première fois remonte à mes 21 ans. A l'époque, je n'avais aucune information sur ça, je me masturbais devant des vidéos pornos. C'est en même temps cet après-midi là que j'ai eu la chance d'avoir des orgasmes multiples. On n'est jamais trop informé sur ces choses, avec l'entourage on peut en parler mais c'est rare. Et ça, on n'y est pas préparé, c'est après coup qu'on cherche ce que c'est.

Pour en revenir à l'explosion, je me caressais et je me suis rendue compte que je pouvais jouir plusieurs fois d'affilé. Parfois à quelques secondes d'intervalles, c'était vraiment génial ! Je ne pensais pas que c'était possible à l'époque. Et, au bout de 7 orgasmes, j'ai complètement inondé mes draps. Au début on doute, on a l'impression que l'on devait aller au WC et qu'on n'a pas su se retenir. Et pourtant ça me semblait totalement naturel avec ce que j'étais en train de faire, la sensation était délicieuse, intense, je me surprenais à gémir intensément.

J'ai goûté parce que c'est mon corps après tout, je voulais comprendre, c'est un peu salé, ce n'est pas mauvais. C'est vrai que ça a une légère odeur, presque transparent un peu comme de l'eau. J'ai supposé que c'était un mélange d'eau et d'un peu d'urine peut-être.

C'était comme m'abandonner totalement. J'ai continué à jouir, encore et encore jusque 34 fois ! (J'ai compté tant c'était déstabilisant). C'est ma main engourdie qui m'a fait arrêter et mon clitoris un peu irrité. Maintenant, je sais que le lubrifiant c'est la vie !

Avec les différents partenaires qui ont suivis, ça n'arrivait jamais. Soit je n'arrivais pas à m'abandonner totalement soit le plaisir ne m'amenait pas sur cette voie. Pourtant j'en ai eu qui étaient complètement excités et intrigués à l'idée que cela puisse arriver, ils voulaient goûter, s'en mettre partout. Mais je n'y arrivais que lorsque j'étais seule au bout de plusieurs orgasmes. J'envoyais des photos de mes draps trempés à mon copain, il en était fan.

J'ai partagé ça récemment avec quelqu'un qui aimait beaucoup l'idée, mais qui ne s'y attendait pas, alors il a eu une réaction qui a coupé l'érotisme de la suite. Du genre il se lève en trombe dit 'attends ! Attends je vais chercher une serviette !'. Parfois nous faisions l'amour, il s'allongeait, la tête face à mon vagin en me caressant pour observer et admirer. Un délice !"

Les conseils: pour révéler votre fontaine de jouvence

Tu n'y arriveras peut-être pas du premier coup, pas de stress y'a point G ! Faut apprivoiser ton corps, prendre ton temps et ne pas être focalisé sur le résultat mais plutôt sur le chemin. Serviettes, alèses, lunettes de protection, tuba, verre à cocktail… Bon là j’abuse. Mais vivez pleinement l’expérience sans aucune retenue.

  • Boire de l'eau ! Pour prendre encore plus ton pied, sois bien hydratée et multiplie tes instants femme fontaine !
  • Utiliser du lubrifiant: toujours en avoir à portée de doigt. Ça évite l'échauffement, c'est plus agréable et ça dure, dure dure...
  • Prendre le temps de se caresser: très important de ne pas être pressée et stressée. Il faut se caresser, se découvrir seule ou à deux ou plus ! Il faut absolument être à l'écoute de ton corps, ça fait un moment que tu traines avec, fais-lui confiance !
  • Regarder des films pornos: déjà pour vous exciter c'est pas mal, pour les images, le son le scénario comme vous voulez ! Sinon cela pour aider à vous familiariser avec l'univers, les techniques et d'observer même si on garde en tête que ce sont des ACTRICES et que c'est différent de la réalité.
  • Dompter l'envie d'uriner: il faut l'apprivoiser comme le renard dans le petit prince. Y aller progressivement, ne pas avoir peur, bien garder en tête que le plaisir est derrière.
  • Avoir des accessoires coquins: quand ta main commence à s'engourdir, c'est vraiment pratique ! D'ailleurs ça te permettra de tester plein de trucs et de trouver la chorégraphie que tu préfères.
  • Quand tu sens que ça vient, pousse, relâche et savoure.

La panoplie érotique pour appeler le geyser

Tes doigts et ton partenaire sont de précieux alliés dans cette quête de sourcier. Mais sache que les sextoys et stimulants peuvent te montrer d'autres chemins vers le Saint Graal.

  • Le Wand: souvent aperçu dans les catalogues de mode en guise de masseur de joue, ce sextoy est une petite perle. Puissant, très puissant, il permet de stimuler vos zones érogènes intensément et facilite la pratique "squirt".
  • Vibromasseur spécial point G: Titille ton point G avec un sextoy dédié, il appuie là où il faut et ses vibrations vous mènent à l'extase.
  • Crème stimulante: Pour votre clitoris et vos lèvres, rien de tel qu'un petit coup de pouce. Cela va vous rendre plus sensible qu'une mine et intensifier toute la suite !
  • Drap étanche en vinyle: oui, c'est la principale préoccupation qui peut parfois t'empêcher de te relâcher totalement. Une alèse ou un drap de massage nuru fera parfaitement le boulot ! Inonde la pièce.
  • Lubrifiant: je ne le dirai jamais assez: LU-BRI-FIE ! Pour ton confort, pour ne pas abîmer ton petit coquillage avec cette aventure. Prends le lubran et que ça glisse !
  • Box P&Plaisir: personnalisable, choisissez la box pour femme et ayez 14 produits et conseils pour prendre votre pied et vous découvrir !
  • Livre la masturbation féminine: pour aller plus loin dans votre découverte intime, cul-tivez-vous...

Un pour tous et toutes fontaines !

Crédits: Henri Meilhac from Unsplash, giphy

" ["post_excerpt"]=> string(227) "D’où nous vient ce fabuleux nectar ? Est-ce un handicap, n’y a-t-il qu’une poignée de femmes privilégiées ? Entre éjaculation féminine, femme fontaine, les idées reçues, j’ai mené l’enquête… À vos tubas !" ["link_rewrite"]=> string(57) "ne-jamais-dire-femme-fontaine-je-ne-boirai-pas-de-ton-eau" ["id_shop"]=> string(1) "1" }
array(7) { ["nbposts"]=> string(2) "18" ["name"]=> string(8) "Zoom sur" ["link_rewrite"]=> string(8) "zoom-sur" ["title"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["category_img"]=> string(15) "rencontre-r.png" ["active"]=> string(1) "1" }
Le Mag P&P

Ne jamais dire "femme fontaine je ne boirai pas de ton eau"

Ne jamais dire "femme fontaine je ne boirai pas de ton eau"

D’où nous vient ce fabuleux nectar ? Est-ce un handicap, n’y a-t-il qu’une poignée de femmes privilégiées ? Entre éjaculation féminine, femme fontaine, les idées reçues, j’ai mené l’enquête… À vos tubas !

Idées reçues sur la femme fontaine

Pendant longtemps les scientifiques et sexologues n’ont pas reconnu cette pratique l’assimilant parfois à de l’incontinence, sympa ! Passe-moi la couche. De quelques gouttes à 300 ml, la première fois que l’on découvre cet accompagnement d’un orgasme ou pas, on est un peu surpris. On entend et pense plein de choses sur le sujet:

Le squirt c'est un truc de film porno: faux ! Même si c'est une catégorie qui a beaucoup de succès sur les sites de streaming pour adultes, cela concerne beaucoup de femmes, penche toi sur la question ça vaut le coup !

Il ne faut pas confondre éjaculation féminine et 'squirting': ce sont deux choses différentes. On peut avoir les deux en même temps certes, mais l'éjaculation féminine est minime (3 grammes en moyenne contre 30 à 40 chez les hommes) et dûe aux glandes de Skènes, l'équivalent de la prostate chez l'homme. Le squirting c'est autre chose je t'explique juste après !

Je me suis pissée dessus ! Mais non, ne stresse pas ! Rien à voir avec un trouble ou de l'incontinence. C'est un véritable phénomène naturel longtemps incompris. Assume et mets en partout, fais-toi pléz'.

C’est sale, ce n’est pas normal: C’est ton corps, c’est naturel. Enlève ça de ta tête tout de suite !

Qu'est ce qu'une femme fontaine ?

Déjà présente dans les représentations d’art indien du Xe siècle, la femme fontaine a la côte. Déjà, cela intrigue et en temps de sécheresse c’est une denrée rare. Offrir l’eau courante quand on atteint l’orgasme (souvent multiple) c’est peu commun. La Femme fontaine ou communément nommée “squirt” (jet en anglais) est une réaction orgasmique qui intrigue beaucoup.

C’est l'expulsion d’un liquide dont la quantité varie quand on atteint une forte excitation ou que l'on parvient à s'abandonner totalement. 'Femme fontaine' c'est parce que la quantité peut être importante comme la puissance du jet, accroche toi ! Merci à la sexologue Caroline Meauxsoone-Lesaffre, qui nous a éclairé grâce à son étude l'émission fontaine ou l'éjaculation féminine, on t'aime ! (elle est du nord, comme nous).

D’ailleurs, funny fact quand on tape squirt dans google image on tombe sur cette boisson de Dr Pepper ! A-ah. Quelle goût a-t-elle, est-ce une dédicace ? Là sont les questions !

Et le jet de liquide non identifié ?

A vos lunettes de protection, étudions ! Est-ce que c'est de l'urine ? En partie, mais pas que et surtout c'est carrément dilué ! Sous l’effet de l’excitation, ce liquide remplit la vessie et sort quand ça lui prend ! Est ce que c'est de la cyprine ? Non plus, ce n'est pas un geyser de mouille à 100% qui sort, désolée ! C'est autre chose. La cyprine elle est sécrétée par les glandes de Bartholin (vers l'entrée du vagin).

Il est plus ou moins transparent, et plus ou moins inodore. Il est composé, selon certaines études faites sur le sujet, d’urine fortement diluée et d’une faible sécrétion des glandes de Skene (la prostate féminine), qui sont elles situées de part et d’autre du méat urinaire. Ni de l’urine, ni de la cyprine, le champ des possibles s’ouvre alors à vous. Femme qui rit, femme qui pisse ? Non, ça n'a rien à voir avec de l'incontinence on le répète !

Quel est l'intérêt d'inonder la pièce ?

Ce n'est pas forcément lié à l'orgasme et dans ce cas c'est un relâchement total, une libération et une pointe de domination ou d'affirmation de soi lorsque cela arrive avec ton partenaire. Et parfois c'est lié à la jouissance, et la c'est le gros kiff total !

Faut-il forcément un intérêt ? Non ! Bienvenue dans l'industrie de consommation ou on veut donner de l'intérêt à quelque chose sinon il ne serait pas digne. On peut se faire plaisir en étant à l'écoute de son corps et en étant pleinement soi-même. Pas besoin de tout interpréter tout le temps.

Le plaisir est une bonne raison, quand on sent que c'est palpable et qu'on relâche les écoutilles, c'est top ! Sinon le simple fait de s'abandonner totalement permet d'atteindre une forme de plénitude.

A part l'inconvénient des draps mouillés (mais ça s'anticipe) c'est une expérience vraiment sympa à la portée de la plupart des femmes ! Et si on est maniac, on se fait ça dans la baignoire, ok ?

Témoignage d'une femme dite "fontaine"

"J'ai 30 ans et je pense que ma première fois remonte à mes 21 ans. A l'époque, je n'avais aucune information sur ça, je me masturbais devant des vidéos pornos. C'est en même temps cet après-midi là que j'ai eu la chance d'avoir des orgasmes multiples. On n'est jamais trop informé sur ces choses, avec l'entourage on peut en parler mais c'est rare. Et ça, on n'y est pas préparé, c'est après coup qu'on cherche ce que c'est.

Pour en revenir à l'explosion, je me caressais et je me suis rendue compte que je pouvais jouir plusieurs fois d'affilé. Parfois à quelques secondes d'intervalles, c'était vraiment génial ! Je ne pensais pas que c'était possible à l'époque. Et, au bout de 7 orgasmes, j'ai complètement inondé mes draps. Au début on doute, on a l'impression que l'on devait aller au WC et qu'on n'a pas su se retenir. Et pourtant ça me semblait totalement naturel avec ce que j'étais en train de faire, la sensation était délicieuse, intense, je me surprenais à gémir intensément.

J'ai goûté parce que c'est mon corps après tout, je voulais comprendre, c'est un peu salé, ce n'est pas mauvais. C'est vrai que ça a une légère odeur, presque transparent un peu comme de l'eau. J'ai supposé que c'était un mélange d'eau et d'un peu d'urine peut-être.

C'était comme m'abandonner totalement. J'ai continué à jouir, encore et encore jusque 34 fois ! (J'ai compté tant c'était déstabilisant). C'est ma main engourdie qui m'a fait arrêter et mon clitoris un peu irrité. Maintenant, je sais que le lubrifiant c'est la vie !

Avec les différents partenaires qui ont suivis, ça n'arrivait jamais. Soit je n'arrivais pas à m'abandonner totalement soit le plaisir ne m'amenait pas sur cette voie. Pourtant j'en ai eu qui étaient complètement excités et intrigués à l'idée que cela puisse arriver, ils voulaient goûter, s'en mettre partout. Mais je n'y arrivais que lorsque j'étais seule au bout de plusieurs orgasmes. J'envoyais des photos de mes draps trempés à mon copain, il en était fan.

J'ai partagé ça récemment avec quelqu'un qui aimait beaucoup l'idée, mais qui ne s'y attendait pas, alors il a eu une réaction qui a coupé l'érotisme de la suite. Du genre il se lève en trombe dit 'attends ! Attends je vais chercher une serviette !'. Parfois nous faisions l'amour, il s'allongeait, la tête face à mon vagin en me caressant pour observer et admirer. Un délice !"

Les conseils: pour révéler votre fontaine de jouvence

Tu n'y arriveras peut-être pas du premier coup, pas de stress y'a point G ! Faut apprivoiser ton corps, prendre ton temps et ne pas être focalisé sur le résultat mais plutôt sur le chemin. Serviettes, alèses, lunettes de protection, tuba, verre à cocktail… Bon là j’abuse. Mais vivez pleinement l’expérience sans aucune retenue.

  • Boire de l'eau ! Pour prendre encore plus ton pied, sois bien hydratée et multiplie tes instants femme fontaine !
  • Utiliser du lubrifiant: toujours en avoir à portée de doigt. Ça évite l'échauffement, c'est plus agréable et ça dure, dure dure...
  • Prendre le temps de se caresser: très important de ne pas être pressée et stressée. Il faut se caresser, se découvrir seule ou à deux ou plus ! Il faut absolument être à l'écoute de ton corps, ça fait un moment que tu traines avec, fais-lui confiance !
  • Regarder des films pornos: déjà pour vous exciter c'est pas mal, pour les images, le son le scénario comme vous voulez ! Sinon cela pour aider à vous familiariser avec l'univers, les techniques et d'observer même si on garde en tête que ce sont des ACTRICES et que c'est différent de la réalité.
  • Dompter l'envie d'uriner: il faut l'apprivoiser comme le renard dans le petit prince. Y aller progressivement, ne pas avoir peur, bien garder en tête que le plaisir est derrière.
  • Avoir des accessoires coquins: quand ta main commence à s'engourdir, c'est vraiment pratique ! D'ailleurs ça te permettra de tester plein de trucs et de trouver la chorégraphie que tu préfères.
  • Quand tu sens que ça vient, pousse, relâche et savoure.

La panoplie érotique pour appeler le geyser

Tes doigts et ton partenaire sont de précieux alliés dans cette quête de sourcier. Mais sache que les sextoys et stimulants peuvent te montrer d'autres chemins vers le Saint Graal.

  • Le Wand: souvent aperçu dans les catalogues de mode en guise de masseur de joue, ce sextoy est une petite perle. Puissant, très puissant, il permet de stimuler vos zones érogènes intensément et facilite la pratique "squirt".
  • Vibromasseur spécial point G: Titille ton point G avec un sextoy dédié, il appuie là où il faut et ses vibrations vous mènent à l'extase.
  • Crème stimulante: Pour votre clitoris et vos lèvres, rien de tel qu'un petit coup de pouce. Cela va vous rendre plus sensible qu'une mine et intensifier toute la suite !
  • Drap étanche en vinyle: oui, c'est la principale préoccupation qui peut parfois t'empêcher de te relâcher totalement. Une alèse ou un drap de massage nuru fera parfaitement le boulot ! Inonde la pièce.
  • Lubrifiant: je ne le dirai jamais assez: LU-BRI-FIE ! Pour ton confort, pour ne pas abîmer ton petit coquillage avec cette aventure. Prends le lubran et que ça glisse !
  • Box P&Plaisir: personnalisable, choisissez la box pour femme et ayez 14 produits et conseils pour prendre votre pied et vous découvrir !
  • Livre la masturbation féminine: pour aller plus loin dans votre découverte intime, cul-tivez-vous...

Un pour tous et toutes fontaines !

Crédits: Henri Meilhac from Unsplash, giphy

Mentionnés dans l'article

Laissez un mot doux